Replay du lundi 30 novembre 2020

"Little light of mine", l'album gospel de la lorientaise Cécile Andrault

La chanteuse de gospel interprète des spirituals et des tubes de la pop revisités.

Little light of mine, le 1er album de la lorientaise Cécile Andrault
Little light of mine, le 1er album de la lorientaise Cécile Andrault

Ce vendredi 4 décembre, sort "Little light of mine" le premier album d'inspiration gospel de la chanteuse auteure-compositrice lorientaise Cécile Andrault. 7 chansons voix, choeurs et piano et c'est tout ! Le titre de cet opus de 7 chansons "Little light of mine" vient lui-même d'une chanson gospel célèbre interprétée par Sister Rosetta Tharpe ou Ray Charles et devenue un hymne aux droits civiques dans les années 50 et 60.

Cécile Andrault a choisi d’interpréter aussi bien des spirituals ("Ain't Gonna Let Nobody Turn Me Around", "Soon a will be done", "Hold On"ou "Down in the river to pray"), que des chansons pop ou rock-alternatif comme "Diamonds" de Rihanna, "Hurt" de Nine inch nails, "I can see clearly now" (de Johny Nash) immortalisée par Jimmy Cliff. Son album est parrainé par Max Zita, pionnier du gospel en France, qui a travaillé avec Nicoletta, Johnny Hallyday ou encore Christophe Maé.

La chanteuse de gospel lorientaise Cécile Andrault
La chanteuse de gospel lorientaise Cécile Andrault

Influencée par le gospel, la soul et le Jazz, Cécile Andrault a d'abord été chanteuse punk-rock à l'age de 14 ans avant de s’intéresser à d'autres musiques. En 2017, elle fonde "Sounds of Freedom" à Ploemeur (56), un chœur gospel composé de 80 hommes et femmes, participe aussi à "Oulala Jazz band" (un groupe joyeux de jazz populaire avec guitare, batterie, contrebasse, saxo et trompette qui revisite Madonna, ou Johnny) ou encore "La Brune", un groupe de chansons jazz électro-pop.

Mots clés: