Replay du mercredi 6 janvier 2021

Ombres et lumières, un concert inédit et intime de Merzhin

- Mis à jour le

Le chanteur du groupe de Landerneau Pierre Le Bourdonnec présente ce nouveau spectacle assis, mais toujours rock et riche en vidéo.

Nouvelle scénographie pour "Ombres et lumières", le nouveau spectacle de Merzhin
Nouvelle scénographie pour "Ombres et lumières", le nouveau spectacle de Merzhin

Ils ont tourné 3 ans pour défendre « Nomades", leur dernier album rock, plein d’énergie, parfois de rage, altruiste ("Standing Rock", "Nomades"), pointant du doigt un monde qui tourne parfois à l'envers, qui ne relève pas les défis écologiques ("Sans nous"), et basé toujours plus sur la finance («Substance »). Merzhin, revient avec un spectacle inédit "Ombres et lumières" et de nouvelles dates dans l'Est, à Paris et en Bretagne à la Carène à Brest le 22 janvier, à Morlaix au SEW le 13 mars et à Quintin (22) le 20 mars.

Pierre Le Bourdonnec, chanteur, de Merzhin promet un spectacle entièrement nouveau et covid compatible. Un concert assis pour le public, où 5 des musiciens assis eux-aussi entoureront le chanteur debout, plus proche du public avec une scénographie visuelle et cinématographique. Un concert qui débutera avec un court-métrage, sorte de rétrospective sur 25 ans de scène, depuis leur formation au lycée à Landerneau (29) en 1996, les voyages en Inde, les tournées, 8 albums dont 4 live...

Il faut dire que le public manque à Merzhin qui avait donné son dernier concert en Février 2020 à Landéda (29) ! Mais même sans public, la création continue en Bretagne et grâce à 3 résidences artistiques - en décembre 2020 au centre Queffélec à Gouesnou (29), en ce début janvier 2021 au Champ de Foire à Plabennec (29) et dans quelques jours à la Carène à Brest - Merzhin a l'occasion de peaufiner son spectacle qui revisite d'anciens morceaux, comme "Le Nord" version live 2021 à écouter dans cette interview (qui était sorti en 2010 sur l'album "Plus loin vers l'ouest") ou des inédits qui feront partie du nouvel album.

Mots clés: