Replay du mercredi 15 septembre 2021

Pourquoi se lancer en politique ?

- Mis à jour le

Le 15 septembre, c'est la Journée internationale de la démocratie. Pourquoi les Français sont-ils de moins en moins nombreux à aller voter ? Sont-ils fâchés avec la politique ou avec les hommes politiques ?

Les élections municipales de 2020 ont connu un bon nombre de listes citoyennes.
Les élections municipales de 2020 ont connu un bon nombre de listes citoyennes. © Getty - yuoak

Christian Proust est l'auteur de deux ouvrages : "Oser s’impliquer pour transformer la démocratie" et "Oser s'impliquer dans la vie politique locale" (Rue de l'Echiquier), il y décrypte le désamour des Français avec la politique et les moyens de les réconcilier avec la chose publique.

Les Français et leurs élus : un contrat rompu ?

Pour Christian Proust « Le refroidissement démocratique et réchauffement climatique, c’est le même combat », c'est dire s'il faut changer de vision. Les Français ne supportent plus les hommes politiques qui ont fait de leurs mandats et de leurs nombreuses réélections un véritable métier. La concentration du pouvoir favorise le travail des lobbys. Faire de la politique est une sorte de "drogue" qui apporte des "compensations narcissiques", le sentiment d'appartenance à une élite.
Cela se traduit dans les urnes par des records historiques d'abstention, avec par exemple 58,4% d'abstention au second tour des élections municipales. C'est pour cela que Christian Proust parle "d'état d'urgence démocratique".

Des exemples d’implication citoyenne dans le Poitou

Le canton de Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, présente deux exemples d'implication citoyenne. Les citoyens se sont emparés de projets pour faire vivre un territoire. Cela a été le cas avec la création du CPIE de Gâtine Poitevine (Centre Permanent d'initiatives pour l'environnement) à Coutières. Le maire de la commune de l'époque avait été original en lançant un emprunt auprès de habitants pour acheter une ferme du village.
Autre belle réussite sur la canton, la création du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute en 1985, en gestation depuis le début des années 80. Il s'est imposé comme un événement majeur du cinéma animalier en attirant à chaque édition environ 40 000 spectateurs, pour une commune de moins de 900 habitants. 

Une liste citoyenne, comment ça marche ?

Christian Proust a fait un tour de France pour aller à la rencontre des dizaines de collectifs qui se sont montés en vue des élections municipales. Les citoyens ont voulu changer les habitudes politiques, renouveler la façon de faire de la politique. 

Faire de la politique, c'est participer à la transformation de la vie quotidienne d'une population.

Les listes citoyennes se sont constituées sur un socle commun : il a fallu s'entendre sur ce qui rassemble, établir une méthodologie, s'engager sur une charte. Tirer au sort quelques habitants de la commune pour participer à ces listes a permis de sortir de la consanguinité politique et de développer l'intérêt général.

Femmes en politique

Les élections municipales de 2020 ont vu fleurir bon nombre de listes citoyennes qui ont parfois remporté les élections, comme à Poitiers avec la liste Poitiers Collectif. Il a fallu 5 heures pour désigner Léonor Moncond'huy comme tête de liste.
On parle souvent des "hommes politiques" et pas des "femmes politiques", comme si le pouvoir s'était concentré entre les mains d'une aristocratie quasi exclusivement masculine. Laëtitia Hamot, maire de La Crèche élue sur une liste citoyenne, souligne la difficulté d'être une femme politique :

Le genre n'est pas neutre en politique.

Christian Proust appelle à un changement de regard sur la place des femmes en politique.