Replay du jeudi 28 janvier 2021

Sandrine Durochat, avocate à Valence

L'âge du consentement sexuel fixé à 13 ans par le Sénat dans un projet de loi sur les crimes sexuels au moment ou un livre libère la parole des victimes d'inceste.

Illustration
Illustration © Radio France - Renaud Candelier

Des associations de victimes s'insurgent : un mouvement est né sur les réseaux sociaux avec le mot clé  "13 ans"  pour dénoncer cet âge trop jeune pour donner son consentement. Faut-il repousser cette limite de consentement à 15 ans dans la loi ? Faut il rendre imprescriptibles les crimes sexuels sur les mineurs ? Questions posées à Maître Durochat qui accompagne les  mineurs victimes de violences sexuelles.

Mots clés: