Replay du lundi 1 mars 2021

Vincent Panisset, directeur de Pôle Emploi en Drôme-Ardèche

Un mois après le meurtre à Pôle emploi à Valence, le traumatisme toujours difficile à surmonter pour les collègues de la victime.

Illustration
Illustration © Radio France - Mélanie Tournadre

L'émotion est toujours très forte à Pôle Emploi, un mois après le meurtre de Patricia Pasquion. Le 28 janvier dernier, Gabriel Fortin tuait cette responsable d'équipe dans l'agence Victor Hugo à Valence. L'accueil de l'agence est fermé depuis. Le syndicat Sud Emploi demande plus de moyens à l'accueil pour faire face aux demandes des chômeurs, pour faire baisse l'agressivité au quotidien. 

Mots clés: