Replay du mardi 10 novembre 2020

Stéphane Lecaille, président du collectif des sinistrés du Teil

- Mis à jour le

Un an après le séisme du 11 novembre 2019, 70% des dossiers ne sont toujours pas réglés entre les sinistrés et leurs assurances.

Maison détruite par le séisme dans la commune ardéchoise du Teil, hameau de la Rouvière, 11 novembre 2019.
Maison détruite par le séisme dans la commune ardéchoise du Teil, hameau de la Rouvière, 11 novembre 2019. © Radio France - François Breton

Dans les semaines qui avaient suivi ce tremblement de terre, le seul maire du Teil prenait 850 arrêtés de péril. Il en reste 604 aujourd'hui. 245 familles teilloises ont été relogées, mais les dossiers d'indemnisations traînent. Seul un tiers d'entre eux sont réglés. Selon le collectif qui regroupe 737 familles de sinistrés, 30% des dossiers sont bouclés, 40% sont en discussion avec leur assurance et 30% n'ont pas avancé du tout. "La crise sanitaire a rajouté de la lenteur à la lenteur" déplore Stéphane Lecaille.

Mots clés: