Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

le repos le repos et encore le repos pour se soulager
le repos le repos et encore le repos pour se soulager © Radio France - Vincent Hulin

Comment prévenir les blessures ?

Diffusion du samedi 7 octobre 2017 Durée : 2min

Tendinite d' Achille, périostite ou encore syndrome de l'essuie-glace empoisonnent la vie du coureur.

Alors parmi les pathologies principales il y a la faiblesse du coureur, son talon d’Achille et plus précisément son tendon d'Achille. Une douleur qui se réveille souvent en cours de sortie, et qui monte crescendo, et ne comptez pas serrer les dents en vous disant ça passera, car ça ne passe jamais, le traitement le plus efficace reste le repos, le repos et encore le repos. En cause, une répétition de trop nombreux chocs. On montre du doigt le revêtement du sol et forcément plus c'est dur plus c'est traumatisant. Il faut donc privilégier le chemin souple, comme ce qu'on appelle le chemin blanc ou chemin forestier, plutôt que le bitume et les routes goudronnées.

Soulager les chocs c'est aussi s'interroger sur l'état de santé de sa chaussure. Une chaussure qui n'amortit plus rien doit être oublié. Petit conseil posez la à plat sur une table, regarder bien les petits plis, les striures que l'on trouve autour de la semelle, au niveau du talon, et plus il y en a plus la chaussure est fatiguée. Et là faut changer. Pour finir sur la tendinite d’Achille avant d'en arriver à l'opération qu'on appelle le peignage des tendons, le repos je vous le disais. Moi je me suis soigné aussi avec chaque jour un massage du tendon inflammé à base d'huiles essentielles mais aussi en faisant des petits exercices sur un nez de marche. Il suffit de se mettre sur la pointe des pieds et de descendre légèrement en mettant son poids vers l'arrière et en répétant cet exercice plusieurs fois sans forcer.

Autre problème la périostite: c'est l'inflammation du périoste, cette membrane qui recouvre et qui protège le tibia. Pareil quand ça devient vraiment douloureux repos et massage aux huiles essentielles. Là encore ne pas forcer lors de la reprise d'activité.

Et puis il y a le mal insidieux qui fait des ravages dans le peloton, ça se situe au niveau du genou et qu'on appelle le syndrome de l'essuie-glace. C'est la tendinite du fascia-lata. Une douleur mécanique de la partie externe du genou qui impose l'arrêt total de toute activité physique. Ce muscle qui relie le bassin au tibia est plutôt fin et allongé et il n'aime pas trop subir une répétition de frottements excessifs qui rappelle le mouvement de l'essuie glace d'où le nom. là repos et passez voir un ostéo car vous avez peut être aussi un problème de posture.

Pour tous ces traitement de la douleur, moi je glace, mais attention à ne pas mettre directement la glace sur la peau, risque de brulure, il faut envelopper dans un torchon ou une serviette. Allez bonne sortie.