Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

chaque vainqueur du marathon Poitiers-Futuroscope gagne son poids en melons !
chaque vainqueur du marathon Poitiers-Futuroscope gagne son poids en melons ! © Radio France - Vincent Hulin

Et si on courait un marathon ?

Diffusion du samedi 11 novembre 2017 Durée : 2min

T'es pas un vrai coureur si tu n'as pas couru un marathon une fois dans ta vie ! L'occasion d'en savoir plus sur cette distance mythique et comment bien s'y préparer.

Le marathon et ses fameux 42 km 195. Savez-vous au passage pourquoi une telle distance aussi précise ?

le pauvre arrivé à bout de souffle serait mort après avoir délivré son message

D'abord rien à voir avec la légende de Marathon ou presque. Le nom de cette épreuve sportive vient d’une anecdote antique. Philippidès, un messager grec, qui aurait couru de Marathon à Athènes, distance d'environ 40 km, pour annoncer la victoire contre les Perses. Et le pauvre arrivé à bout de souffle serait mort après avoir délivré son message. Il faut attendre les Jeux Olympiques de Londres en 1908 pour que la distance soit fixée à un peu plus de 26 miles tout ça parce que la course partait de la pelouse du château de Windsor pour faire plaisir aux enfants de la famille royale qui voulaient assister au départ de la 12aine de concurrents. Ensuite la course arrivait au White City Stadium, devant la loge royale où Édouard VII était présent. la distance est alors fixée à 26 miles et 385 verges, soit 42,195 km.

Durant ces 2 à 3 mois il faut faire minimum 3 sorties par semaines

Alors pour bien préparer une telle épreuve il faut prévoir un entrainement spécifique sur 8 , 10 ou encore mieux 12 semaines. Bien sûr, il faut déjà être un peu coureur à pied et ne pas partir de rien, sinon ça va être délicat. A mon avis raisonnablement il faut entre 3 et 5 ans de pratique de la course à pied pour se lancer sur un tel défi, ou alors comme moi parier un soir de 31 décembre bien arrosé pour toper dans la main en disant oui je vais courir le marathon chiche !

Durant ces 2 à 3 mois il faut faire minimum 3 sorties par semaines. Pour progresser il faut pouvoir alterner entre des séances courtes mais intenses et plus longues mais plus lentes. L'idéal pour bien se tester est de courir un 20 km ou un semi marathon environ 3 semaines avant le jour J du marathon. Et selon votre chrono votre état de fatigue à l'arrivée vous verrez bien si votre entrainement paie et s'il ne faut pas modifier ses envies et ses ambitions de chrono.

Alors attention quand même courir 42 km 195 n'est pas anodin et il faut bien s'y préparer physiquement et mentalement. D'autant que vous avez quand toutes les chances, si je puis dire, de rencontrer le fameux mur. Une barrière physique que l'on tutoie entre le 30ème et 36ème km. Un grand moment de solitude quand les forces nous échappent, quand les batteries sont à plat et qu'on se retrouve coller au bitume. Après il n'y a pas de honte à terminer son marathon en marchant. Et en général on retrouve même un semblant de force pour franchir la ligne d'arrivée. Et vous pourrez dire: je l'ai fait ! Allez bon courage et bonne sortie.