Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

 Rosie Ruiz prendre le métro ou loger à côté de la ligne d'arrivée ?
Rosie Ruiz prendre le métro ou loger à côté de la ligne d'arrivée ?

La triche sur Marathon

Diffusion du samedi 28 avril 2018 Durée : 2min

Si la course à pied est dans la nature de l'homme, il semble que la triche aussi. Quelques exemples édifiants de triches sur marathon.

jumeaux qui échangeaient le dossardDès les jeux olympiques de St Louis, en 1904 aux  Etats-Unis  au km 15, un concurrent  Fred Lorz commence a être pris de crampes et se fait conduire en voiture et déposé à 8 km avant l'arrivée. Il franchit alors la ligne en levant les bras, tout va bien jusqu' à ce que Thomas Hicks arrivait deuxième annonce dans une vérité implacable : « J'ai gagné puisque, parti en tête, je n'ai pas été dépassé » le tricheur est démasqué. 

Plus c'est gros plus ça passe

Plus c'est gros plus ça passe c'est ce qu' a du se dire  Rosie Ruiz. Cette marathonienne a commencé par tricher au  marathon de New York  elle est au bout du rouleau après 30 bornes et du coup elle emprunte discrètement le  métro et ensuite  arrive à se fondre de nouveau dans le peloton de coureurs signant alors un temps de  2h56m qui devient  un record chez les femmes. Grâce à cette perf Rosie Ruiz est qualifiée directement pour le Marathon de Boston. Autre ville autre stratagème cette fois elle  loue une chambre dans un hôtel pas très loin de la ligne d'arrivée et décide de sortir de la foule pour rejoindre le parcours après avoir pris le soin de s' asperger d'eau pour simuler une grosse transpiration. Sauf qu'elle sort trop tôt, sans se rendre compte que le peloton  est derrière elle.  Et elle s'impose en 2h31m en explosant tous les records. Devant les journalistes elle a du mal à expliquer une telle perf et finalement elle est démasquée.

Des jumeaux qui échangeaient le dossard

Il y a la technique du raccourci avec deux exemples de vieux briscards En 2009 lors du marathon de Londres, Anthony Gaskell devient le retraité le plus rapide ! Âgé de 69 ans il boucle les 42km 195  en 3h05m. En fait il a  raccourci le trajet de 15 km ! Autre exemple avec Roberto Madrazo, qui disparait subitement au 20ème kilomètre lors  du Marathon de Berlin en 2007 ! Il termine en 2h40m soit le  meilleur temps des 55-59 ans. C'est quand on le voit au 35 ème km de nouveau frais et souriant et pour tout dire en pleine forme qu' il se fera démasquer.  Également des cas de  jumeaux qui échangeaient le dossard en cours de route, mais bon nombre de tricheurs n'arrivent plus à déjouer la technologie, puisque depuis plusieurs années, des puces électroniques sont accrochées dans le dossard, mais surtout agrafées aux chaussures et on ne peut les défaire qu'une fois la ligne franchie grâce à une pince. Une puce qui  bipe et enregistre le passage du coureur régulièrement tout au long du parcours, plus les caméras ça devient compliqué d'y échapper.