Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

Le marathon toujours un rendez-vous populaire (photo illustration)
Le marathon toujours un rendez-vous populaire (photo illustration) © Radio France - Vincent Hulin

Le Marathon de Paris: souvenir d'une première fois

Diffusion du samedi 7 avril 2018 Durée : 2min

Et ce week-end on parle du marathon de Paris, qui se court ce dimanche, une épreuve à faire au moins une fois dans sa vie.

Après 3h40 d'effort je franchis enfin la lignecertains messieurs essaient plus ou moins discrètement de se soulager dans une bouteille en plastiquequitte à faire un marathon une fois dans sa vie autant en faire un beau et donc Paris

Un déclic pour moi qui ne suis pas du tout coureur je me dis aller j'ai un an pour me préparer. J'achète tous les magazines dédiés à la course à pied. J'arrive même à enrôler mon beau frère dans l'aventure en lui disant "quitte à faire un marathon une fois dans sa vie autant en faire un beau et donc Paris". Si la préparation spécifique d'une telle course se prépare sur 8, 10 ou 12 semaines, pour autant j'investis rapidement dans une paire de chaussures. En janvier je m'attaque donc à ma préparation de 4 /5 séances par semaine entre sortie longue pas très vite, footing, mais aussi des séances de fractionnées comme des 20 fois 400 ou 5 x 1000 à allure élevée.  

Certains messieurs essaient plus ou moins discrètement de se soulager dans une bouteille en plastique

Le jour J, je donne rendez-vous à mon beau frère à un endroit facile à trouver aux pieds de l'arc de Triomphe, problème nous sommes des centaines à avoir eu la même idée. Comme c'est un premier nous ne savons pas du tout sur quel chrono partir et on se retrouve donc au fond de la foule des 30.000 coureurs. J'observe les habitués:  pour ne pas avoir froid pendant l'attente ils sont vêtus de vieux pull ou survêt et  les jette au dernier moment. D'autres ont opté pour des sacs poubelles.  Autre épisode moins glamour, certains messieurs essaient plus ou moins discrètement de se soulager dans une bouteille en plastique qu'ils balancent ensuite dans les caniveaux.   Ce qui est impressionnant c'est qu'entre le coup de pétard du départ et notre passage sur la ligne il nous aura fallu plus de 5 mn. 

Après 3h40 d'effort je franchis enfin la ligne

Déjà faire attention de ne pas se laisser griser par la foule et ceux qui partent comme des balles. La capitale appartient aux coureurs et les routes sont fermées aux véhicules. Les quartiers se succèdent avec des orchestres, des bandas. Voilà qui aident à mieux supporter les passages plus casse pattes sur les quais de seine. On savoure à l'occasion les bois de Boulogne et de Vincennes. 

Autre marathon à faire : Berlin - Radio France
Autre marathon à faire : Berlin © Radio France - Vincent Hulin

Le tout émaillé de ravitaillements tous les 5 km avec bananes, quartiers d'orange, eau. Après 3h40 d'effort je franchis enfin la ligne et remporte ma première médaille. Pour l'anecdote je ne suis quand même plus tout à fait lucide, je vais en effet mettre plus d'une heure pour retrouver ma voiture que j'avais garée pas très loin de la place de l' Étoile. Allez soyez motivé et bonne sortie !