Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

le départ du marathon Poitiers-Futuroscope
le départ du marathon Poitiers-Futuroscope - DR

Les derniers conseils avant son marathon

Diffusion du samedi 25 novembre 2017 Durée : 2min

Pour beaucoup le Marathon c'est le rendez-vous de l'année, parfois même le rendez-vous d'une vie pour qui va se lancer sur cette distance mythique pour la première fois. Des questions plein la tête : alors pas de pression et il faut garder à l'esprit les notions de plaisir, partage, fête.

Alors ce qui est essentiel c'est d'arriver parfaitement frais et reposé sur la ligne de départ.

Le petit déj doit s'achever au moins 2 h avant le départ de la course

Il ne faut pas qu'il y a ait un reste de tendinite ou un bobo mal soigné car en général une petite blessure se réveille fatalement avec l'effort.

La veille oubliez la pasta partie : optez pour un diner raisonnable poisson, ou viande blanche, des féculents bien sûr, du laitage pourquoi pas, et encore un fruit éventuellement et il faut penser à boire. Après une bonne nuit de sommeil, le petit déj doit s'achever au moins 2 h avant le départ de la course, histoire de bien digérer, alors si vous êtes amateur du breakfast à l'anglaise allez-y, sans vous goinfrer, mangez des œufs, du jambon, du fromage, du pain complet, un café ou un thé. Moi je déconseille les fruits, ça fermente. Faites vous plaisir, personnellement c'est riz au lait ou du gâteau de semoule.

Avant de vous rendre sur la ligne de départ un petit tour aux toilettes. Pensez à boire quelques gorgées d'eau mais pas trop sinon un petit pipi va s'imposer rapidement.

Concernant le ravitaillement n'en sautez aucun

Respectez votre niveau, ne cherchez pas à vous glisser à l'avant du peloton si vous courrez en 4H, vous ne ne serez pas à votre rythme et vous risquez de gêner des coureurs plus rapides. Respecter vos temps de passages, et même si au début ça bouscule et ça piétine pas de de panique. A l'occasion suivez les meneurs d'allure avec leur ballon ou leur flamme avec les temps annoncés pour couvrir ces 42km 195. Concernant le ravitaillement n'en sautez aucun. Arrêtez vous, tous les 5 km pour prendre un gobelet d'eau ou une bouteille, continuez à avancer en marchant pendant une petite minute histoire de récupérer en faisant baisser le cardio et en reprenant votre souffle. Surtout ne tentez pas d'avaler des aliments que vous n'avez jamais testés avant en course; je pense aux bananes ou aux oranges. Et puis si ça devient dur au 30ème ou 35ème km pas de panique, marchez s'il le faut, prenez une pâte de fruit, du sucre ou un gel et essayez de repartir en petites foulées et vous verrez sur le dernier km on retrouve souvent des ressources pour franchir la ligne d'arrivée en sprintant. Allez bon marathon !