Toutes les émissions

Cours toujours, tu m'intéresses, Bleu Poitou

Le samedi à 7h20. Rediffusion le dimanche à 8h41.

rien de tel que de faire une sortie à plusieurs
rien de tel que de faire une sortie à plusieurs © Radio France - Vincent Hulin

Courir à plusieurs

Diffusion du samedi 2 septembre 2017 Durée : 11min

Courir seul c'est bien mais à plusieurs c'est mieux. Et cet adage prend franchement tout son sens dans la marche ou la course a pieds. Je vais tenter de vous convaincre !

La première raison concerne la motivation c'est aussi bête que ça. Se donner rendez vous avec un copain ou une copine à 8h ou à 9h un dimanche matin, alors qu'il tombe des cordes ou qu'il fait à peine quelques degrés va vous obliger à tenir votre parole sous peine de vous faire chambrer. Courir à plusieurs se décline en famille, entre amis, voir entre collègues. A ce sujet vous souriez peut-être mais j'ai autour de moi une flopée d'exemple d'amis qui tirent une vraie belle expérience de faire des sorties entre midi et deux avec d'autres collègues, c'est aussi l'occasion parfois d'oublier la hiérarchie et transpirer ensemble ça créé des liens. Bon c'est à vous de voir.

La vraie bonne idée aussi en cette période de rentrée où l'on voit que s'enchaine les fêtes du sport journées des associations : c'est de se rapprocher d'un club. Pendant presque 10 ans j'ai pratiqué le marathon en m'entrainant seul, en me faisant mes propres plans d'entrainements depuis les magazines et bien franchement ma vie de coureur a changé quand je me suis rapproché d'un club. Quand j'ai rejoint le Poitiers Étudiants Club, devenu l' EPA je n'y ai trouvé que du positif.

Premièrement vous avez accès à un stade d'entrainement. Un club de sport c'est aussi un coach, un entraineur diplômé d'état. Vous allez parler objectifs, pourquoi pas performance, courses, ou tout simplement l'envie de vous faire plaisir et de progresser et il sera de bons conseils. Quand on sait qu' une inscription à la fédération française d' athlétisme pour une licence loisir ne coûte que quelques dizaines d'euros vous auriez tord de vous en passer.

Et puis ce qui n'a pas de prix quand vous rejoignez un club c'est que forcément vous allez trouver du monde de votre niveau. Vous allez vous greffez sur des petits groupes ou vous vous sentirez bien. Si vous suivez un plan d'entrainement où il faut parfois se mettre un peu dans le rouge sur des tours de pistes franchement c'est motivant et forcément on s'arrache un peu comme on dit, pour rester dans le peloton et forcément à force ça paie, car on se fait "plus mal" que si on fait la même séance tout seul. Ça s'appelle l'émulation. et puis la bonne humeur est omniprésente et ça transpire rien que dans les noms de certains clubs du Poitou comme : les petits moteurs de Nouaillé Maupertuis, les chabichous du Poitou, les flèches de St Julien, les runners des vignes, les milles pattes de Buxerolles ou encore les 12-14 Niort.