Émissions Cuisine

On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass

Du lundi au vendredi à 10h05

30min

Les crêpes à l'alsacienne de Gilbert Schluraff

Par le jeudi 21 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
crêpes à  l'alsacienne
crêpes à l'alsacienne - illustration originale de LuL

Les crêpes à l’alsacienne, dites "Eierküeche", plus épaisses que les bretonnes, sont généralement servies accompagnées de pommes de terre sautées et de salade verte.

Dessin original LuL

Les crêpes à l’alsacienne sont désignées  par les termes Eierküeche ou Pfannküeche. Plus épaisses que les bretonnes, ces crêpes rustiques constituaient  autrefois un petit plat du vendredi, jour sans viande. Dans  le village d’enfance de Gilbert Schluraff, à Zaessingue, ces crêpes étaient servies en plat principal avec des pommes de terre sautées ou une salade verte. On les servait aussi avec une soupe de légumes ou de lentilles, soit en accompagnement salé, ou alors en dessert : les crêpes étaient alors dégustées saupoudrées de sucre ou tartinées de confiture ou de miel.

Ingrédients pour 10 personnes (pour une trentaine de crêpes)

  • 500 g de farine
  • 40 cl de lait
  • 6 oeufs
  • 12 g de sel fin
  • 60 g de beurre fondu
  • 3 à 4 dl d’huile (pour la cuisson)

Accompagnements traditionnels

  • des pommes de terre sautées 
  • une salade verte (mâche, scarole ou laitue) assaisonnée d' une vinaigrette réalisée avec de l’huile de tournesol, du vinaigre de miel et de plantes, des échalotes ou de l’ail, du sel et du poivre)

Autres garnitures salées et sucrées possibles

  • gruyère   
  • roquefort  
  • jambon cuit ou cru  
  • knacks (saucisses de Strasbourg)  
  • sucre      
  • confiture  
  • miel   
  • compote

Réalisation

Dans une terrine, mélangez d’abord la farine et le lait. Ajoutez à ce moment-là seulement les œufs : grâce à ce truc, vous éviterez les grumeaux. Ajoutez le sel et le beurre fondu, qui empêchera les crêpes d’attacher.

Si vous avez un mixer,  placez tous les ingrédients de la pâte à crêpes dans le bol et mixez jusqu’à ce que l’ensemble soit uniforme.

Faites chauffer une partie de l’huile dans une poêle.

Lorsque l'huile est chaude, versez une petite louche de pâte de manière à couvrir le fond de la poêle. Lorsque la crêpe est dorée, retournez-la pour lui laisser prendre couleur sur l’autre face. 

Posez les crêpes au fur et à mesure les unes sur les autres en essayant de les maintenir chaudes. L'idéal est de les déguster sans attendre.

Servez avec des pommes de terre sautées  dites Gebradelti  (dans le Bas-Rhin)  et Roïgebrageldi  (dans le Haut-Rhin), ainsi qu’avec une salade verte (mâche, scarole, laitue) avec une vinaigrette réalisée avec de l’huile de tournesol, du vinaigre de miel et de plantes, des échalotes ou de l’ail, du sel et du poivre)

Vous pouvez aussi opter pour toute autre garniture de votre choix.

Les crêpes restantes, enroulées en cigare et coupées finement sur leur longueur, s’ajoutent à un bouillon et constituent un repas du soir ou une entrée. Ce potage porte en alsacien le nom de Schüehbandelsupp, ce qui signifie « soupe aux lacets de chaussures ». 

Retrouvez cette recette et d'autres sur la page Facebook et sur le site de Simone Morgenthaler.