Émissions Cuisine

Du lundi au vendredi à 10h05

La galette des rois aux abricots secs et au chocolat de Jean Albrecht

Jean Albrecht réalise cette galette originale garnie notamment avec des abricots séchés qu’il désigne en alsacien par le joli terme de « Mellele » -et non par le terme connu « Aprikose »-.

La galette des rois aux abricots secs et au chocolat de Jean Albrecht

Jean Albrecht  du Restaurant Au Vieux Couvent à Rhinau conseille  de réaliser deux ou trois galettes plutôt qu’une seule. Ainsi vous pourrez en mettre -sans les cuire- au congélateur et les enfourner au moment souhaité.

Ingrédients pour 1 galette pour 6 à 8 personnes

pour la pâte

  • 500 g de feuilletage pur beurre

Pour la garniture

  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 90 g d’amande en poudre
  • 12 g de poudre à crème pâtissière (ou de poudre à pudding)
  • 1 cl de rhum
  • 2 œufs
  • 80 g de lait
  • 20 g de cacao en poudre
  • 80 g de chocolat noir
  • 150 g d’abricots séchés coupés en dés

Pour la dorure

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillerée à soupe de crème

Pour le sirop à badigeonner

  • 100 g de sucre pour sirop
  • 75 g d’eau

Réalisation

A l’aide d’un fouet, mélangez le beurre tempéré avec le sucre, ajoutez les amandes préalablement mélangées à la poudre à crème pâtissière (ou poudre à pudding)  puis le rhum et les œufs.

Portez le lait à ébullition avec le cacao et versez-le sur le chocolat noir. Mélangez à la première masse puis ajoutez les abricots secs coupés en cubes, laissez refroidir.

Abaissez la pâte à 2 mm et taillez 1 cercle de 28 cm de diamètre et 1 cercle de 30 cm de diamètre.

Piquez le 1er cercle et garnir de farce jusqu’à 2 cm du bord. N’oubliez pas la fève.

Réalisez une dorure avec le jaune d’œuf et la cuillère à soupe de crème. Dorez la bordure et posez le 2ème cercle. Soudez fermement les 2 abaisses puis dorez et réalisez le décor de votre choix  à l’aide d’une fourchette ou d'une pointe de couteau.

Laissez éventuellement reposer au frais pendant 1 heure (le temps de repos stabilise la pâte feuilletée et évite qu’elle ne se rétracte).

Enfournez dans un four préchauffer à 200 ° (th.7) et cuisez environ 30 mn à 180 ° (th. 8).

Pendant ce temps, faites bouillir le sucre restant avec l’eau et, 5 mn avant la fin de cuisson, lustrez avec le sirop.

A la sortie du four, posez sur une grille et laissez tiédir.

Saviez vous que jadis, l’usage voulait que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre » était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis ?

Retrouvez cette recette et d’autres sur la page Facebook et sur le site de Simone Morgenthaler

Partager sur :