Replay du mardi 4 juin 2019

Les blondies aux framboises à la fécule de maïs par Jean-Michel Obrecht

- Mis à jour le

Le blondie est un brownie blanc sans chocolat noir, d’origine américaine. Ce gâteau consommé quotidiennement aux Etats-Unis, a une texture semblable au brownie mais nature avec des pépites de chocolat blanc et du sucre roux.

Blondies aux framboises à la fécule de maïs
Blondies aux framboises à la fécule de maïs - Emilie Laraison pour Passion Céréales

Ce brownie original au chocolat blanc et aux framboises est ici réalisé avec de la fécule de maïs, un ingrédient intéressant pour ceux qui préfèrent manger sans gluten.

Ingrédients pour 8 personnes

  • 160 g de fécule de maïs
  • 180 g de beurre
  • 220 g de sucre roux
  • 4 œufs
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1/2 cuillerée à café de sel
  • 200 g de chocolat blanc
  • 100 g de noix de pécan (ou de noix ordinaires ou de noisettes)
  • 250 g de framboises
  • 1 gousse de vanille

Réalisation

Préchauffez le four à 160°C (th. 5-6).

Fendez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et prélevez les grains à l’aide de la pointe d’un couteau.

Faites dorer à sec les noix de pécan à la poêle puis hachez-les grossièrement.

Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la vanille.

Faites fondre le beurre à feu très doux avec le chocolat blanc, mélangez avec une cuillère en bois et ajoutez-le à la préparation.

Ajoutez la farine, la poudre d’amandes et le sel. Mélangez bien.  Ajoutez les noix de pécan et les framboises.

Versez la préparation dans un moule rectangulaire beurré et fariné.

Enfournez 25 minutes à 160°. 

Attendez 10 minutes avant de démouler. Coupez en rectangles ou carrés.

Dégustez tel quel ou servez avec une boule de glace à la vanille ou avec un sorbet aux fruits. Un coulis de framboise sera aussi bienvenu en accompagnement.

Le conseil de Jean-Michel Obrecht 

Pour mieux démoulez les blondies, chemisez le moule avec du papier-cuisson.

Cette recette provient du site Passion céréales.

Photo© Emilie Laraison

Mots clés: