La vie en Bleu : cuisine

On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass

Du lundi au vendredi à 10h05

Petits gâteaux façon souabe dits Schwowebredle
Petits gâteaux façon souabe dits Schwowebredle - Simone Morgenthaler

Les Schwowebredle de Jean-Michel Obrecht

Diffusion du mardi 21 novembre 2017 Durée : 37min

Ces petits gâteaux façon souabe figurent en Alsace parmi les plus célèbres des petits gâteaux confectionnés pour Noël.

Jean-Michel Obrecht refait chaque année cette recette d’enfance dans la ferme des parents à Handschuheim. « Nous utilisons encore la cuisinière chauffée au bois, précise t’il. J’aime cette chaleur qui est moins facilement réglable. Il faut un peu plus fréquemment surveiller l’avancée de la cuisson mais le succès est garantie».

Ingrédients pour 1 kg de petits fours

pour la pâte

  • 500 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 250 g de sucre
  • 200 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanille
  • 150 g de noix en cerneaux ou brisures moulues ou hachées
  • 1 c à café de zeste de citron
  • 2 œufs
  • 1 c à café de zeste d'orange
  • 1 cuillerée à soupe de kirsch
  • 1 cuillerée à soupe de cannelle

pour la dorure

  • 2 jaunes d'œufs

Réalisation

Préparez la pâte la veille. Ecalez les noix et passez-les à la moulinette pour les hacher finement (sans toutefois les réduire en poudre). Râpez

Tamisez la farine et la levure. Creusez un puits. Ajoutez le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le zeste râpé du citron et de l'orange.

Intégrez les deux œufs, le beurre pommade ou légèrement fondu, le kirsch et la cannelle. Pétrissez à la main pour obtenir une pâte homogène.

Laissez reposer au réfrigérateur une nuit.

Abaissez la pâte le lendemain sur une hauteur de 5 millimètres en farinant le plan de travail.

Découpez les gâteaux avec les emporte-pièce de votre choix. Placez-les sur du papier cuisson, lui-même placé sur une plaque à four. Badigeonnez au jaune d'œuf. Faites cuire à four déjà chaud, à 180°, thermostat 6, jusqu'à ce que les Bredle aient une belle couleur dorée (pendant 10 à 15 minutes) en les gardant à l’œil pour éviter un brunissement trop marqué qui les rendrait amer.

Notez que Jean-Michel Obrecht privilégie le papier cuisson qui évite de beurrer une tôle et qui permet aux petits fours de se détacher aisément après cuisson.