Émissions Cuisine

Du lundi au vendredi à 10h05

Le gratin de courge « butternut » de Jean-Michel Obrecht

courge butternut Obrecht

C'est une courge en forme de poire, d'1 kg et plus, à la chair orangée. « Butternut » signifie noix de beurre car cette courge a un exquis goût de beurre. Elle permet de réaliser des soupes, des veloutés, des potages ou des gratins comme celui-ci proposé par Jean-Michel Obrecht.

Le gratin de courge « butternut » de Jean-Michel Obrecht

La courge butternut est une variété de courge musquée à la chair de couleur orangée. Elle fait partie de la grande famille des cucurbitacées et se récolte dès septembre jusqu’à la fin octobre.

Le nom anglais butternut (noix de beurre) est proche de l’alsacien Butternuss. En français on la désigne parfois par le terme « doubeurre ».

Retenez que la butternut n’aime pas le gel et qu’il faut la stocker à la cave avant les grands froids. Elle se conservera aisément jusqu’au printemps. Jean-Michel Obrecht précise que conservation sera d’autant plus longue que sa peau sera épaisse. Certaines variétés de teinte verte ont une peau épaisse qui permet une conservation prolongée jusqu’en avril.

Notez que les fleurs (produites au printemps et en été) peuvent se manger crus. Mangez plutôt les fleurs mâles ainsi vous ne sacrifierez pas de fruit.

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 grande courge butternut (de 1 à 1,5 kg)
  • 1 bûchette de fromage de chèvre (1 petite de 100 g ou une grande de 200 g)
  • ¼ de l de crème
  • 200 g de lardons fumés
  • 1 gousse d’ail (facultative)
  • sel et poivre
  • 100 g de gruyère râpé

Réalisation

Tranchez la courge butternut, épluchez-la, enlevez les pépins puis découpez-la en cubes .

Placez dans un plat à gratin, par alternance, une couche de dés de courge butternut, posez ensuite des rondelles de fromage de chèvre, un peu d’ail haché, la moitié des lardons. Posez le reste de dés de butternut, puis le reste de fromage de chèvre, d’ail haché et de lardons. Salez et poivrez. Terminez par une couche de gruyère. Versez la crème fraiche. Enfournez à 200° th 7 pendant 40 minutes.

Si le gratin devenait trop doré, posez une feuille de papier aluminium.

Ce gratin accompagne à merveille volailles et poissons. Il peut aussi être un plat végétarien accompagné de tofu soyeux revenu à l’huile d’olive ou intercalé entre les dés de courges et cuit au four avec l’ensemble.

Le parmesan, la fourme d‘Ambert et le pesto se marient bien avec cette courge.

Elle fera aussi belle alliance avec les patates douces ou les pâtes.

Jean-Michel précise aussi qu’une simple rondelle de butternut épluchée d'1 centimètre d'épaisseur, revenue à feu doux sur les deux faces avec un morceau de beurre, sera excellente en accompagnement d’une viande (de la volaille par exemple), de poisson ou de tofu.

Bon appétit ! E Güeter !

Partager sur :

Nous suivre sur  Facebook