Replay du lundi 7 juin 2021

Du bouchot à l'assiette, les moules du Crotoy

- Mis à jour le

Freddy Ménétrier, mytiliculteur au Crotoy ramasse les moules à la demande

La pêche aux moules à Quend
La pêche aux moules à Quend © Radio France - Annick Bonhomme

Quand les moules sont dans l'assiette et que chacun les savoure on n'oublie le travail des mytiliculteurs. Et pourtant par tous les temps ils répondent à la demande des restaurateurs et des mareyeurs. Une à deux fois par jour selon les marées, ils enlèvent les filets qui les protègent des goélands et remplissent leurs cagettes qui seront ensuite vidées sur la plateforme du tracteur. Un premier nettoyage sera fait sur place avant la purification au centre conchylicole du Crotoy. 

Après 24h de purification à l'eau de mer, les moules seront à nouveau nettoyées et calibrées avant d'être mises en sac, prêtes à l'emploi. Finie la corvée de grattage.

Freddy Ménétrier nous raconte son métier et les évolutions depuis ses débuts dans la profession. Cette année, un ensemble de facteurs météorologiques combiné à une baisse de la demande pour cause de confinement ont eu un impact sur la production de moules de bouchots. Comme n'importe quel agriculteur ou viticulteur ces paysans de la mer subissent les aléas de la nature.

Freddy Ménétrier au centre conchylicole du Crotoy
Freddy Ménétrier au centre conchylicole du Crotoy © Radio France - Annick Bonhomme

Marinières, à la crème, au roquefort ou au safran à chacun ses plaisirs.

Pascal Lefebvre de l'Auberge de la Marine au Crotoy adore ouvrir les moules comme pour la marinière puis il enlève une coque et gratine au four l'autre partie avec par exemple une petite crème à l'ail des ours. Servies à l'apéritif c'est une merveille.

Suivez l'actualité de l'Auberge de la Marine sur Facebook