Replay du dimanche 8 novembre 2020

Tarte « spéciale » aux coings et pommes pour raconter l’association Brivezac initiatives et leurs producteurs

Une tarte spéciale car la pâte préparée avec du potimarron, croustille avec les noix. Une tarte spéciale car la garniture parfumée avec le coing, exhale avec le miel et l’huile de noix. Une tarte à essayer absolument !

TARTE «  SPECIALE » aux COINGS et POMMES
TARTE « SPECIALE » aux COINGS et POMMES © Radio France - bernard lagorce

TARTE «  SPECIALE » aux COINGS et POMMES

Une tarte spéciale car la pâte préparée avec du potimarron, croustille avec les noix. Une tarte spéciale car la garniture parfumée avec le coing, exhale avec le miel et l’huile de noix. Une tarte à essayer absolument !  

*Comme d’habitude les proportions sont pour 1 personne mais pour 1 tarte de 26 cm de diamètre prévoir pour la pâte 2 louches de farine, 2 louches de potimarron cuit, ½ louche de cerneaux de noix concassés, 1 œuf, 1 c à s d’huile de noix et pour la garniture 3 pommes (ou+) et 3 coings (ou+), 1 c à s de miel et 1 c à s d’huile de noix.

**Comment cuire le potimarron ? Le laver, NE PAS L’EPLUCHER, le partager en 2 ou en 4 si il est gros, ôter les pépins et le cuire dans de l’eau avec 1 peu de sel. Il est cuit lorsque sa chair devient plus foncée et commence à se détacher alors l’égoutter puis à l’aide d’1 c à s retirer la chair. Pour cette recette il est important d’écraser la chair en fine purée.

***Comment faire ½ œuf battu ? Le casser dans 1 bol, le battre et en prélever 2 à 3 c à s (selon la grosseur de l’œuf)

Pour 1 personne* :

Pour la pâte :

2 c à s de farine de blé

2 c à s de potimarron cuit**

1 c à s de cerneau de noix concassés

½ c à c d’huile de noix

½ œuf battu***

Pour la garniture :

1 belle pomme (ou +) épluchée et coupée en petits morceaux 

1 beau coing (ou +) essuyé mais non épluché

1 c à c de miel

1 c à c d’huile de noix

La pâte. Ecraser la chair du potimarron en fine purée. Dans un saladier la mélanger à la farine. Ajouter les noix, l’huile et l’œuf. Mélanger à la fourchette avec délicatesse. Puis « rassembler » la pâte sans la pétrir pour qu’elle « se mette en boule ». réserver à T° ambiante 1 h.

Pendant ce temps préparer la garniture. Couper le coing en 4 et le cuire dans de l’eau. Lorsque sa chair commence à se colorer le sortir mais NE PAS JETER L’EAU. Garder 2 c à s de cette eau (le reste est délicieux à boire !) et avec cuire les morceaux de pommes à feu doux. Pendant ce temps ôter les pépins et la peau du coing, le couper en morceaux et les réserver. Une fois la pomme cuite, l’ajouter au coing, mélanger avec délicatesse et réserver.

Belle cuisine à tous, régine