Replay du mardi 4 août 2020

PAU : A ch'baraque, le resto' de spécialités belges et du Ch'nord

- Mis à jour le

"Des frites, des frites, des frites !" Oui mais pas n'importe lesquelles... celles d'Astrid Pricken respectent la tradition. Rencontre avec cette belge d'origine venue s'installer à PAU pour cuisiner et faire voyager ses clients à travers les saveurs de son pays.

D'origine belge, Astrid Pricken a monté son snack "A ch' baraque" situé au 27 rue Jean Réveil à Pau.
D'origine belge, Astrid Pricken a monté son snack "A ch' baraque" situé au 27 rue Jean Réveil à Pau. © Radio France - Eric Dreux

Astrid PRICKEN a quitté sa Belgique natale il y a 7 ans et a succombé aux charmes du Béarn. 

Après avoir travaillé notamment à "La Rôtisserie des Halles", elle a souhaité de lancer sa propre aventure en ouvrant son entreprise ! Par amour pour la cuisine et avec la volonté de faire plaisir aux autres, elle ouvre en 2019 son propre snack A ch'baraque ("à la maison") installé au 27, rue Jean Réveil à PAU.

"Le gras, c'est la vie"

Dans son snack, Astrid PRICKEN propose des produits "faits maison" et des plats réconfortants et typiques de son pays ! Evidemment, les frites mais aussi les plats à base de viande comme les Fricadelles, les Krokidels, les Poulycrocs. Pour le dessert, vous pourrez vous laisser tenter par la traditionnelle gaufre de Liège cuite dans la plus pure tradition et saupoudrée de délicieux grains de sucre !

Pommes de terres et graisse de bœuf 

Pour Astrid, de bonnes frites passent déjà par le choix de la variété de pommes de terre ! Pour elle, la meilleure est la Bintje même s'il lui arrive de travailler avec la Caesar ou l'Agria que lui trouve la Maison Beausoleil à Burosse par filets de 10kg.

On ne peut pas faire des frites avec toutes les pommes de terre : il faut qu'elles soient farineuses et non-sucrées si l'on veut obtenir un contraste crousti-moelleux.

Pour leur donner un goût unique, Astrid cuit les frites dans de la graisse de bœuf en respectant une méthode de double cuisson : d'abord une cuisson longue à basse température avant une deuxième cuisson, plus courte à haute température pour les saisir et leur donner un contraste entre le moelleux et le croustillant. Grâce à cette graisse de boeuf, les frites seraient ainsi plus légères et plus digestes.

Chaque semaine, Astrid PRICKEN épluche à la main entre 50 et 60kg de patates !

Chez "A ch'baraque", les frites sont plongées dans la graisse de boeuf et subissent une double cuisson.
Chez "A ch'baraque", les frites sont plongées dans la graisse de boeuf et subissent une double cuisson. © Getty

L'ADRESSE :

A ch'baraque - 27 Rue Jean Réveil - 64000 Pau
Tel : 07 82 48 63 71
https://www.facebook.com/achbaraque/