Replay du mardi 24 septembre 2019

Les légumes farcis avec Elodie Navarrete et Joël Ferraud du Tonneau Gourmand à Crolles

- Mis à jour le

Il n'y a pas que les tomates qui aiment la farce ! Courgettes, aubergines, poivrons, oignons, champignons, pommes de terre aiment toutes sortes de variations, au fromages, avec des noix, des céréales, des pois...

Poivrons farcis
Poivrons farcis

Joel Ferraud et Elodie Navarrete du Tonneau gourmand à Crolles cuisinent pour nous les légumes farcis, les secrets d’une bonne farce et des bons légumes de saison. 

Les secrets d'Elodie:

Une fois les légumes vidés, on conserve une bonne partie de la chair que l'on va tout simplement incorporer à notre farce. 

Les légumes rendent beaucoup d'eau, inondant la farce. Pour éviter ça, ajouter un peu de riz ou de céréales type épeautre, quinoa dans la farce. 

Pour lier les ingrédients de la farce, il suffit d'incorporer un blanc d'oeuf fouetté.

Aubergines farcies
Aubergines farcies

Aubergines farcies à la ricotta, pois cassés et basilic 

Ingrédients pour 6 pers.  

  • 4 belles aubergines 
  • 125g ricotta 
  • 80g pois cassés 
  • 15 feuilles de basilic 
  • 20cl bouillon 
  • 1 oignon botte 
  • 1 gousse d’ail 
  • 5 cm de branche de céleri 
  • chapelure  
  1. Couper les aubergines en deux dans le sens de la longueur, entailler la chair et badigeonner d’huile d’olive. 
  2. Préchauffer le four à 180°C et les cuire 15 à 20 mn,  jusqu’à ce que la chair soit colorée.  
  3. Réhydrater les pois cassés dans le bouillon, préalablement chauffé.  
  4. Lorsque les aubergines sont cuites les vider de leur chair et conserver les six plus jolies peaux.  
  5. Mettre dans le bol du mixer : ricotta, oignon avec le vert, ail, céleri, basilic, chair cuite des aubergines. 
  6. Mixer. Ajouter les pois casser, saler, poivrer, mélanger.  
  7. Remplir les six coques d’aubergines, recouvrir de chapelure, passer au four 20′ à 170°C.  
  8. Servir chaud accompagné d’une salade.

Et en dessert...la pomme se farcit aussi !

Pommes farcies
Pommes farcies © Radio France - Erika Vachon
Mots clés: