Replay du mardi 13 avril 2021

Avec l'Auberge de Julie à Illange, nous cuisinons les abats.

Les abats n'ont pas bonne presse.! Sous leur aspect pas tres sympa, c’est en vérité, bien cuisiné des plats très savoureux.

Les abats
Les abats © Getty

Dominique Gaugin et Jean-Claude Lentz du restaurant "l'auberge de Julie" à Illange cuisinent les abats. 

Considérés comme des parties non nobles, les abats sont les viscères, les glandes et les extrémités comme la tête, les pieds, ou la queue.

Ils peuvent être rouges ou blancs :
• Les abats rouges : le foie, les rognons, le cœur, la langue, la queue, les joues, la cervelle, le ris, etc. ;
• Les blancs : la panse, les pieds, les oreilles, la tête de veau, etc.

Mots clés: