La vie en Bleu : cuisine

On cuisine ensemble sur France Bleu Lorraine

Du lundi au dimanche à 10h

Le boulanger est devenu la personne la plus importante du village
Le boulanger est devenu la personne la plus importante du village

Je veux être boulanger

Diffusion du mercredi 13 juin 2018 Durée : 43min

La voie royale reste l'apprentissage

Avec Henri Lemoine : boulangerie "Henri le boulanger", avenue Leclerc de Hautecloque à Metz. 

Pour apprendre le métier de boulanger : APPRENTISSAGE

La formation "boulanger" est distincte de la formation "pâtissier", ce sont deux choses différentes même si la plupart des boulangers sont des pâtissiers et inversement. 

En cliquant ici, vous aurez accès à la liste des CFA et des écoles qui délivrent un CAP de boulanger en Moselle. 

La voie royale après la 3ème : CAP de boulangerie en 2 ans puis ensuite un CAP de pâtisserie en deux également. Rien de mieux que l'apprentissage ou l'alternance. 

Le BAC PRO boulangerie-pâtisserie a le mérite d'exister mais il n'a pas forcément bonne presse dans la profession. 

Après le CAP : il est possible de poursuivre les études avec une année supplémentaire pour obtenir une mention complémentaire "boulangerie spécialisée" qui favorise ainsi l’entrée de l’apprenti dans la vie active.

Il existe la même chose en pâtisserie. 

Et encore après : en deux ans supplémentaire, on peut obtenir un Brevet Professionnel pour accéder aux fonctions d’ouvrier et d’artisan boulanger, de chef d’entreprise ou de gérant au sein d’une entreprise artisanale ou dans la grande distribution.

En encore encore après : il y a le brevet de maîtrise en boulangerie qui permet de créer sa propre entreprise et être responsable ou manager dans une entreprise artisanale. C'est une formation de deux ans supplémentaire. 

Ou encore le brevet de maîtrise "Pâtissier confiseur glacier traiteur" (2 ans aussi). 

Les études de boulangerie ou de pâtisserie sont donc très poussées et loin d'être bas de gamme contrairement à ce que l'on peut entendre trop souvent.