Émissions Toutes les émissions

L'art et la manière du risotto

risotto illustration

On cuisine ensemble du lundi 4 janvier 2016

C’est, avec la pizza et le tiramisu, probablement le mets italien le plus connu chez nous. Même si on ne sait toujours bien le réaliser et qu’on en a une vague idée, parce qu’on nous sert dans de nombreux restaurants n’est qu’une pâle copie, avec le plus souvent un riz pas du tout approprié.

L'art et la manière du risotto

Ma recette du jour : Risotto alla burrata (recette de Stéphane Davoli)

Pour 4 personnes

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 30 minutes

  • 300 g de riz Arborio
  • 300 g de burrata fraîche
  • 1 oignon
  • du bouillon végétal bio
  • 70 cl d’eau
  • 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 100 g de parmesan râpé
  • 200 g de roquette

Égouttez la burrata et gardez le « lait » dans lequel elle a été conservée. Coupez la burrata en petits cubes grossiers. Pelez et émincez l’oignon. Diluez le bouillon dans l’eau et faîtes-le chauffer. Dans une casserole assez grande, faîtes suer l’oignon dans l’huile d’olive. Une fois l’oignon revenu (sans coloration), ajoutez le riz et faîtes-le revenir en remuant jusqu’à ce qu’il soit translucide. Une fois qu’il est translucide, mouillez-le avec le bouillon en remuant constamment pendant une dizaine de minutes.

Puis, pendant les 10 dernières minutes de cuisson, incorporez le « lait » de la burrata à la place du bouillon, en y ajoutant la moitié du parmesan, et la burrata au fur et à mesure. Le risotto deviendra de plus en plus épais et onctueux.

Dressez-le dans les assiettes, parsemez de parmesan et jetez la roquette négligemment dessus.

Partager sur :