Replay du jeudi 13 mai 2021

On cuisine ensemble

En papillote, fumé, cuit aux trois épices ou cru en sushi, on le retrouve partout, il s’agit du saumon.

Le saumon
Le saumon © Getty

Comme il semble loin le temps où il était réservé aux tables de fêtes !

Pour la réouverture Les "bars iodés"de Quimper, Saint Nazaire et La Baule, proposent de nouveaux produits à la carte dont "le saumon brûlé" une spécialité québécoise !

Aujourd’hui le saumon on le trouve sur toute les tables et pour cause : Facile à cuisiner, sans arête et jouissant d’une très bonne réputation, le saumon plait à tous, qu’il soit issu de la pêche ou de l’élevage.   

Le saumon d'élevage se retrouve toute l'année sur les étals des poissonniers alors que le saumon sauvage y est présent de mai à décembre. Sauvage ou d'élevage, le saumon frais est commercialisé entier ou en filets.   

Les nutritionnistes sont tous d’accord pour reconnaître les bénéfices de la consommation de ce poisson gras :   Excellente source de protéines complètes, il contient en grande quantité du phosphore et du sélénium, ainsi que de nombreuses vitamines (B1, B3, B5, B12, D).    Riche teneur en oméga-3, célèbres acides gras dont on vante les mérites depuis les années 1970.   

“Le bar iodé” comme tous les “restaurants terrasses” va proposer une nouvelle carte à l’occasion du déconfinement ...parmi les nouveautés “le saumon brûlé” !   

Surtout n’allez pas croire qu’il s’agit d’un saumon qui a trop cuit mais c’est une préparation originale au chalumeau qui nous vient du Canada et que Claude Le Cuziat est ravi de nous présenter !  

.facebook.com/Le-Bar-Iodé

Mots clés: