Replay du mardi 24 novembre 2020

Le blé noir

- Mis à jour le

Le blé noir ou sarrasin, gwinizh du ou ed du en breton, aurait été découvert lors des croisades et est apparu en Bretagne à la fin du XVe siècle.

Le blé noir
Le blé noir © Getty

On compte aujourd’hui en Bretagne 400 producteurs qui récoltent 3000 tonnes sur 3 300 ha. Il y a de la marge : les Bretons en consomment 11 000 tonnes !

La farine de blé noir revient en force dans les médias , dans les cuisines des chefs et… les régimes, sous le nom de sarrasin. 

Pourquoi ? parce que le sarrasin, qui donne la  farine, ne contient  pas de gluten, elle est donc plus digeste et peut s'utiliser de moultes façons en cuisine, en plats salés comme le kig ha farz , les crêpes et galettes, ou en sucré comme dans la fabrication du  far ou du fameux gâteau breton ! 

Et si on a l’habitude d’utiliser le sarrasin pour les crêpes salées et le froment pour les crêpes dessert, sachez que la crêpe de sarrasin, c’est aussi très bon en version sucrée.

Alain Scarella de l'Auberge du "Puits de Jeanne" à Plouégat Moysan dans le nord Finistère, se réinvente comme bon nombre de chefs, et innove durant le confinement, en préparant un burger kig ! hé oui le spécialiste du kig ha farz  ne manque pas d'imagination !

https://lepuitsdejeanne.bzh/