Émissions Toutes les émissions

On cuisine ensemble 2014-2015

C'est mercredi, c'est gnocchis

Podcasts :
Gnocchis
Gnocchis © Fotolia

Ce produit bon marché ne manque pas d’originalité avec sa texture moelleuse et son goût assez neutre. En plat principal ou en garniture, il se prépare sauté au beurre et simplement nappé de fromage râpé, puis gratiné, ou bien avec un coulis de tomate ou une autre sauce. Les grandes marques de l’agro-alimentaire les proposent à cuire à l’eau ou à poêler, mais si les emballages sont sexy, le résultat, lui, l’est beaucoup moins ! Raison de plus pour les confectionner soi-même.

Ma recette du jour : Gnocchi aux pommes de terre

Pour 4 personnes

600g de pommes de terre à chair farineuse200g de farine (j’utilise de la T65), plus ce qu’il faudra pour fariner la pâte et le plan de travail1 c.c. de sel fin1 oeuf, légèrement battu

Mettez les pommes de terre lavées mais non pelées dans une casserole d’eau froide. Amenez à ébullition, ajoutez un peu de gros sel, et laissez bouillir 20 minutes, ou jusqu’à ce qu’un couteau s’enfonce facilement au coeur des pommes de terre.

Égouttez (gardez un peu de l’eau de cuisson) et pelez pendant que les pommes de terre sont encore chaudes. Vous pouvez tenir la pomme de terre à l’aide d’un torchon plié ; personnellement, je la coupe en deux, je la pose face coupée vers le bas sur une planche à découper, et je retire la peau avec un couteau en ne touchant pratiquement pas la pomme de terre.

Réduisez les pommes de terre en fine purée à l’aide d’un écrase-purée ou d’un moulin à purée. Ajoutez la farine et le sel, et mélangez bien. Ajoutez l’oeuf, mélangez, et dès qu’il est absorbé, renversez la pâte sur un plan de travail fariné. Pétrissez brièvement pour former une pâte souple mais encore un peu collante. Si elle vous semble vraiment trop humide, ajoutez un peu de farine ; si au contraire elle est trop sèche, ajoutez un peu d’eau de cuisson. Evitez de trop travaillez la pâte, sinon les gnocchi seront moins tendres.

Coupez la pâte en quatre morceaux. Mettez trois des morceaux au frais sur une assiette pendant que vous travaillez sur le dernier.

Roulez la pâte avec les paumes de vos mains pour former un boudin, et continuez à la rouler pour former une longue saucisse d’environ 2 cm de diamètre. Ajoutez un peu de farine sur le plan de travail et sur la pâte quand c’est nécessaire. A l’aide d’un coupe-pâte ou d’un couteau bien aiguisé, coupez la pâte en courtes sections d’environ 2.5 cm de large.

Avec des mains bien farinées, modelez chaque section pour former une petite quenelle ovale et pressez-la contre la base d’un fouet pour créer des petites indentations. Déposez-la sur une assiette légèrement farinée et recommencez avec les autres sections, puis avec les autres morceaux de pâte. Vous pouvez préparer les gnocchi quelques heures à l’avance.

À ce stade-là, les gnocchi peuvent être congelés : disposez-les sur une plaque de four ou un plateau que vous mettrez au congélateur une heure pour commencer, jusqu’à ce qu’ils soient bien durcis. Vous pouvez ensuite les mettre dans un contenant en plastique. (Si vous les mettez directement dans le contenant, les gnocchi se prendront en masse.)

Pour cuire les gnocchi (frais ou tout juste sortis du congélateur), versez-les dans une casserole d’eau frémissante salée, en procédant en plusieurs fois pour qu’ils ne soient pas trop serrés. Lorsqu’ils remontent à la surface (au bout de 2 ou 3 minutes s’ils sont frais, 5 ou 6 s’ils sont congelés), ils sont cuits : retirez-les à l’aide d’une écumoire et réservez dans une passoire pendant que vous faites cuire le reste.

Faites-les réchauffer/sauter à la poêle dans un peu de beurre ou d’huile d’olive et servez nature, ou avec la sauce de votre choix.