Replay du jeudi 21 mai 2015

Zéro sucre

Mis à jour le

Omniprésent dans notre alimentation, étalé sans complexe dans des douceurs ou au contraire dissimulé dans de nombreux produits salés, le sucre serait-il à envisager comme un ennemi ? C’est en tout cas le parti pris de Danièle Gerkens, journaliste au magazine Elle, spécialisée dans l’alimentation, la santé et le bien-être. Son pari fou : vivre sans sucre pendant un an. Elle sera à nos côtés dès 11 heures pour nous faire le compte-rendu de son année « sugar free », et nous expliquer par quoi et comment on peut remplacer cet ingrédient basique parmi les basiques

Avocat illustration
Avocat illustration © Fotolia - Peterzsuzsa

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses), reprenant la même démarche que celle qui a entraîné la réduction du taux de sel dans les aliments, a pour objectif d’obtenir une diminution de 25 % par jour (soit 20 g) de la consommation de sucres simples (par exemple, le saccharose, le glucose, le fructose), particulièrement les sucres simples ajoutés.

Si les recommandations quant aux apports en glucides totaux demeurent inchangées (50 à 55 % des apports énergétiques journaliers), il s’agit de diminuer nettement le pourcentage de sucres simples et d’augmenter le pourcentage de glucides complexes, sources d'amidon. Ces glucides complexes dont notre organisme à impérativement besoin et que nous apportent le pain, les céréales, les pommes de terre et autres féculents.

Mots clés: