Curieux !

Du lundi au vendredi à 9h40

Araignée
Araignée © Getty - The Washington Post / Contributeur

Araignées : le retour des envahisseuses dans nos maisons ?

Diffusion du mercredi 13 novembre 2019 Durée : 2min

nous sommes en pleine période de reproduction chez cette espèce appelée Araignées tégénaires.

L'araignée a toujours souffert d'une mauvaise réputation; pour la plupart d'entre nous c'est un être odieux, malfaisant, qui ne mérite qu'une mort rapide sous nos semelles ou par insecticide.  Elles s'invitent chaque automne dans nos maisons. Ces  grosses araignées velues et hautes sur pattes viennent semble t'ils, chercher un peu de chaleur.  Mais ce n'est pas vraiment le cas ! Ces araignées squattent nos plancher, carrelage et autre mur à la recherche du grand amour.  Et nous sommes en pleine période  de reproduction chez cette espèce appelée Araignées tégénaires.  Ces araignées qui sont déjà dans la maison mais sont plus visible à cette période de l’année  où le mâles recherches leurs  dulcinées. Ces animaux vivent à coté de nous toute l’année. Elle se sente bien dans nos intérieurs douillets.  Christine Rollard, aranéologue au Muséum national d’histoire naturelle de Paris précise que « l’intruse est vraisemblablement une Eratigena atrica, une Tegenaria domestica ou T. parietina », autrement dit une des espèces de tégénaires des maisons, des araignées qui court vite avec leurs huits grandes pattes et qui font crier une grande partie de la gente féminine !  Et il y a une heure précise où les araignées sortent de leurs trous pour draguer !   Des chercheurs de l’université de Gloucestershire au Royaume-Uni ont effectivement  découvert, grâce à l’apport des sciences participatives, que c’est à 19 h 35 précises que ces araignées semblent les plus actives.  Allez ! Oubliez vos craintes et vos préjugés à l'égard de cette merveille de la nature qui a bien des égards se révèlent très précieuses pour l'équilibre animal !