Curieux !

Du lundi au vendredi à 9h40

Cryothérapie
Cryothérapie © Getty - CasarsaGuru

Cryothérapie : le froid extrême fait-il du bien ?

Diffusion du mercredi 4 décembre 2019 Durée : 2min

Les sportifs bénéficient de cette méthode depuis plusieurs années pour prévenir ou traiter les douleurs musculaires après l’exercice.

Aujourd'hui la pratique s'étend patients atteints de maladies inflammatoires ou neurologiques et désormais elle est employé par des établissements de thalasso, même par des instituts esthétiques qui  proposent des séances de cryothérapie du corps entier.   La Cryothérapiee est elle vraiment Bénéfique ?  Pas vraiment selon les chercheurs de l‘Inserm. Le rapport qu'ils ont pondu alerte même sur les dangers de cette pratique.  Déjà ce n'est pas franchement agréable de se plonger dans une ambiance de froid intense allant de -110° à -170°C. Mais les résultats aux différents tests effectués, relatés dans ce document sont "décevants" sur les douleurs et inflammations. La fibromyalgie, l’arthrose, la sclérose en plaques, mais aussi la dépression ou le cancer entraîne une série de douleurs qui, selon les promoteurs de la cryothérapie pourraient être soulagées par cette méthode. Les chercheurs de l’Inserm  montrent que les effets sont très en dessous des espoirs des malades. Même lorsque des effets positifs sont rapportés, ceux-ci demeurent «  modestes » et mesurables « uniquement à très court terme ».  Est-ce que le froid intense est dangereux pour notre santé ? Effectivement des effets secondaires découlent de ce traitement : «  brûlures locales au 1er ou 2ème degré, des céphalées ou des accentuations des douleurs présentes, des poussées d'urticaire  mais aussi des  intolérances digestives.   Est-ce qu'il y a des contrôles sur cette pratique ?  Non ! Elle  ne fait l’objet d’aucun encadrement. Il n'y pas de loi ou de réglementation qui peut accompagner les établissements où sont installés des Cabines de Cryothérapie Corps Entier. Aujourd'hui n’importe qui peut donc ouvrir un centre de cryosanté. Les technologies du froid ne bénéficient pas non plus de formations reconnues par l'état. Le rapport souligne donc « d’authentiques problèmes de sécurité ». Alors pensez y à deux fois  avant de vous faire congeler !