Curieux !

Du lundi au vendredi à 9h40

Urine
Urine © Getty - Carlos Hernandez Suarez / EyeEm

L’urine humaine est-elle un super biofertilisant agricole ?

Diffusion du mercredi 27 novembre 2019 Durée : 2min

Suffirait-il d'uriner sur nos massifs pour avoir de belles fleurs ?

Grâce la girondine Toopi Organics qui   lance un nouveau process de fermentation et de croissance bactérienne ! Dans ce principe il y a les 3 ingrédients connu, essentiel pour la fertilisation des sols et des cultures, azote, phosphore et  potassium. Michael Roes, fondateur en 2016 d’une entreprise d’engrais biologiques et patron de la start-up Toopi Organics, basée à Langon raconte  « Pendant 3000 ans, en Chine, elle a été valorisée comme engrais. En France, il y a encore 150 ans, en région parisienne, des collectes d’urines étaient apportées aux maraichers en échange de nourritures », mais il n'y pas de danger dans cet épandage d'urine ? Aucun danger, ni  pour les cultures, ni pour les consommateurs. Michael Roes explique  que « Quand on stocke l'urine pendant deux semaines, l'urée présente dans l'urine est dégradée en ammoniac, ce qui augmente le PH, le Potentiel hydrogène, et les pathogènes ne survivent pas ». mais il en faut beaucoup pour traité nos champs ? Oui c'est d'ailleurs pour ça que les engrais chimiques ont été préféré pendant longtemps à l'urine. Pour traiter un hectare de culture, il faut plus de 12 000 litres d'urine ce qui nécessite de très nombreux camions pour l'acheminement  et de nombreux passage de tracteurs pour son épandage. « D'autant que dans l'urine, les éléments réellement fertilisants ne représentent que 5 % du volume total", ajoute Michael Roes. Il a donc cherché et trouvé une solution plus facile et  moins cher de recyclage et de valorisation de l'urine Quel est ce procédé ? Toopi Organics vend des bactéries, pas de l'urine ! La société girondine c'est doté d'un laboratoire de fabrication et de test à Langon. « Comme démontré par des études l'urine contient beaucoup d'autres élément tels que des minéraux, des biomolécules..., d'où l'idée d'utiliser l'urine comme un support de fermentation et de croissance de bactéries, pour créer des substrats de culture, et ainsi des concentrés de bactéries . Il y a un produit désormais disponible ? Le premier produit, qui devait être commercialisé en 2020 "Toopi Organics", dédié à l'agriculture, a bel et bien démontré son super pouvoir fertilisant. D'après des études menées par la Chambre d'agriculture et Bordeaux Sciences Agro, leur engrais à base d'urine humaine permettrait un gain de croissance des plantes et cultures de 30 à 110% par rapport à des engrais minéraux conventionnels sur grandes cultures et en plus, de réduire les besoins en eau des végétaux.