Replay du vendredi 13 décembre 2019

Le 6ème sens féminin ! Mythe ou réalité ?

- Mis à jour le

Les neurobiologistes ont cru longtemps que l’intuition que l’on attribue aux femmes était dû à l’utilisation plus fréquente du cerveau gauche que les hommes. Ces dernier était plus rationnelle parce qu’ils utilisaient plus le côté droit de leur cerveau.

Les cerveaux féminins et masculins ne montrent pas de différence naturelle.
Les cerveaux féminins et masculins ne montrent pas de différence naturelle. © Getty - Yuichiro Chino

Ils en sont revenus. Effectivement ils ont vérifiés qu’il existait de légères différences de taille, de la structure et l’activité des zones cérébrales en fonction du sexe. Mais désormais ils ne croient plus du tout entre une différence entre cerveau droit et gauche. La structure du cerveau est modifiée selon l’usage que l’on en fait ! C’est ce que montre l’étude réalisée sur des candidats à la licence de taxi londonien. Ceux qui réussissaient l’examen avaient vu la région du cerveau impliqué dans la mémoire, leur fameux hippocampe augmentait de volume après avoir mémorisé les 25.000 rues de la capitale anglaise. Dans le cas  où l’homme aurait des prédispositions pour apprendre plus vite que la femme, il faudrait s’attendre à en observer la trace physique.
Et alors ? Les recherches ont montré des différences ? La société encourage certaines différences dans le domaine de la vision dans l’espace, de la fluidité verbales ou de la sensibilité aux émotions et c’est justement dans ces domaines que l’on constate des disparités de réussite entre les sexes et elles restent néanmoins très faibles.
Conclusion ! Les cerveaux féminins et masculins ne montrent pas de différence naturelle. N’en déplaise à certain !

Mots clés: