Curieux !

Du lundi au vendredi à 9h40

Froids, visqueux, piqueurs ? Ces trois idées fausses sur les serpents ont la vie dure.
Froids, visqueux, piqueurs ? Ces trois idées fausses sur les serpents ont la vie dure. © Getty - suebg1 photography

Les idées reçues sur les serpents

Diffusion du mercredi 18 décembre 2019 Durée : 2min

Françoise Serre-Collet, herpétologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris (MNHN) et médiatrice scientifique vient de sortir un livre qui s'attaque à cette perception erronée du serpent.

Un serpent c'est froid !
Non ! Un serpent suit les écarts de température. S’il fait froid son corps sera froid et à l'inverse s’il fait chaud son corps sera chaud. Comme les autres animaux qui font partie des espèces  « ectothermes » le serpent utilise une source extérieure de chaleur pour élever leur température interne. C’est pour ça que les serpents aient se dorer la pilule au soleil.  
Un serpent c’est visqueux !  Et non à l’inverse des poissons qui possède des glandes cutanées qui produise ce fameux liquide visqueux appelé mucus la peau du serpent ressent douce et même sèche ! Le résultat d’une teneur en kératine, la même protéine résistante et imperméable de  nos ongles et nos cheveux. La kératine les protège aussi contre l’usure des frottements contre les aspérités du sol.  
Mais  alors les serpents piquent ? Non ! Ils mordent. Ils n’ont pas de dard par contre ils ont bel et bien des dents. Leur mâchoire est composée de dents de contention qui servent à immobiliser leurs proies. Ils peuvent avoir aussi des crochets permettant à certains serpents d’inoculer leur venin à l’occasion de cette morsure.

Mots clés