Curieux !

Du lundi au vendredi à 9h40

Forêt
Forêt © Getty - Philippe MANGUIN Photographies

Réchauffement climatique : la reforestation est-elle LA solution ?

Diffusion du mardi 26 novembre 2019 Durée : 2min

Doit on planter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Pour limiter la hausse des gaz à effet de serre et atténuer les effets des changements climatiques il suffirait de reboiser nos forêts. Mais ce n'est pas si simple. Tous les  experts  ne sont pas d'accord   Les journalistes de la revue Science nous expliquaient en juillet dernier que de planter près d'un milliard d'hectares d'arbres dans le monde constituerait l'«instrument le plus efficace et le plus économique» pour combattre le changement climatique.   Qu'en est il vraiment ?  Pas de  solution miracle ! Si effectivement le fait de replanter fait partie des solutions susceptibles de produire des effets à long terme préconisées par le GIEC, les rédacteurs du rapport « Changement climatique et sol », rendu public début août, attirent l’attention sur le fait que les forêts ne stockent pas indéfiniment du CO2. « Cette solution doit être réalisé avec modération et en concertation pour ne pas entrer en conflit avec d'autres usages de la terre.  Et il y a des scientifiques qui vont plus loin ?  Selon l'écossais  Duncan Mac Laren de l’université de "Lancaster" cette solution serait même contre-productive. Dans un article repris fin août sur le site français The Conversation, ce chercheur écossais estime ainsi que « promettre un retrait facile et économique du CO2 dans le futur, réduit les chances que du temps et de l’argent soient investis aujourd’hui dans la réduction des émissions ». Ces  promesses pourraient même inciter au statutCo en matière de déplacement et de politique environnementale. Les décideurs ne chercheraient  pas à remettre en cause le modèle existant qui a pourtant atteint franchement ses limites.   C'est l'arbre qui cache la forêt !  « Si les incitations à la reforestation comme à la captation du carbone sont précieuses, les arbres ne devraient pas porter à eux seuls le fardeau de la lutte contre le changement climatique », estime le chercheur. Et de conclure : « Cela exige d'enclencher dès à présent une action politique de réduction d'émissions pour engager la transformation des économies et des sociétés. »  Le reboisement de nos forêts est donc l'une des solutions envisageables pour lutter contre le changement climatique, mais elle ne doit pas être la seule.