Replay du samedi 19 décembre 2020

Dans le Rétro - Christophe Dechavanne

- Mis à jour le

Hyperactif, explosif, il détonne, déconne et étonne. Drôle, impertinent et précurseur dans le monde de la télé, il revient avec un nouveau programme qu'il produit pour France 3. Cette semaine, c'est Christophe Dechavanne qui regarde dans le rétro.

Déborah Grunwald reçoit Christophe Dechavanne
Déborah Grunwald reçoit Christophe Dechavanne © Radio France - Déborah Grunwald

Le coup de promo :

"A vous de trouver le coupable", c'est le nouveau jeu-fiction immersif produit par Coyote, la société de Christophe Dechavanne. Pour découvrir ce rendez-vous dans lequel le téléspectateur mène l'enquête, rendez-vous  dimanche 27 Décembre sur France 3 à 15h15

Autre rendez-vous signé Dechavanne : le documentaire "les duos mythiques de la télévision" diffusé le 1er janvier à 21h05 toujours sur France 3.

A vous de trouver le coupable
A vous de trouver le coupable - Coyote

Dans cette émission "Dans le Rétro" : 

Christophe Dechavanne est de retour à l'antenne, en cette fin d'année 2020. Après une longue absence, il débarque sur France 3, non pas comme animateur mais comme producteur. Un enjeu de taille! C'est ce qu'il nous explique dans ce nouveau numéro "dans le rétro". Au micro de Déborah Grunwald, l'animateur embarque pour un voyage dans le temps. Première escale: sa jeunesse et ses souvenirs en famille. 

A 12 ans, je les faisais tous rigoler. 

Sa jeunesse, de son propre aveu, est agitée et confortable. "J'ai commencé à faire le couillon très jeune." Quand à l'école, Christophe est bon élève mais son comportement  est loin d'être exemplaire: "il a fallu ouvrir des bouquins, apprendre, là j'étais déjà un tout petit peu moins dans la partie". C'est aussi pendant sa scolarité que l'animateur sera l'une des victimes d'un professeur pédophile. Un évènement dont il parle de façon très détachée, comme s'il racontait une anecdote comme une autre et pour cause... à l'époque le mot "pédophile" était moins répandu. 

Quelques années plus tard, en 1974, viennent les premiers contrats à la radio : France Inter, Europe 1 et Radio 7. Puis la télévision avec Super Défi sur TF1. Première critique dans Le Figaro : "Super Défi, mini dépit : animateur de quinzaine commerciale qui devrait rentrer chez lui". Loin de rentrer chez lui, il deviendra l'animateur star de la première chaîne avec "Ciel, mon mardi", puis "Coucou c'est nous".

Retour également sur son engagement pour le Sidaction. Il se souvient d'une soirée où les invités l'attendaient pour lui serrer la main et lui disaient: 

C'est peut-être grâce à toi que je suis vivant. C'est le plus gros compliment que j'ai eu.

Des tas de sujets seront abordés durant cette émission: la crise sanitaire, la violence, le féminisme, la liberté d'expression, les fêtes de fin d'année 2020 en pleine pandémie: 

Qu'est-ce qu'on en a à foutre de Noël par rapport au décès d'une personne qu'on aime? Qu'est ce qu'on en a à foutre de louper Noël une fois?

Christophe Dechavanne se livre avec émotions, honnêteté et humour.

Mots clés: