Replay du samedi 26 septembre 2020

Dans le Rétro : Hugues Aufray

Il n’est pas né pour écrire des chansons mais pour faire de la peinture, de la sculpture.

Hugues Aufray et Déborah Grunwald
Hugues Aufray et Déborah Grunwald © Radio France - Déborah Grunwald

Sa musique fait partie de notre patrimoine. Amoureux de la vie, c’est un doux révolté, un faiseur d’histoire, un passeur.  

Après 10 ans sur les routes, il revient avec un nouvel album : “Autoportrait”.  

La couverture du disque est le visage quasi-christique de l’artiste, peint sur deux planches de bois de récup’ en 1999. Les 12 chansons que renferme l’album retiennent les traits saillants qu’on prête en général à l’éternel Troubadour : à la recherche de nos racines, et une attention particulière aux « Gens de peu », plus particulièrement ceux qui ont sué sang et eau pour permettre à d’autres de se lover et de grandir dans le fameux American Way of Life. 

Colporteur de folklore américain, il chante la fraternité. Sa musique est vivante et cet album est là pour transmettre une histoire, une philosophie de vie.     

A noter, une magnifique reprise de “Stewball” en duo avec Michael Jones figure dans l’album. 

Mots clés: