Replay du samedi 19 septembre 2020

Dans le Rétro : Patrick Sébastien

Imitateur, humoriste, acteur, réalisateur, chanteur, auteur-compositeur, poète, écrivain... Aujourd’hui Patrick Sébastien nous fait partager son amour des mots.

Patrick Sébastien et Déborah Grunwald
Patrick Sébastien et Déborah Grunwald © Radio France - Déborah Grunwald

Peu avant l’été, il a publié un nouveau livre intitulé “ J’ai déplacé l’éléphant” chez XO Editions. 

« C’était un soir de blues après mon éviction sauvage de la télévision. J’argumentais en vieux con à grands coups de “c’était mieux avant”, le tout accompagné d’un spleen qui oscillait entre le découragement et, quand même, la satisfaction du devoir accompli. Alors une jeune fille m’a offert une phrase inoubliable. Un proverbe indien : Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant ! 

J’ai applaudi. Double déclic. D’abord l’évidence qu’il fallait bousculer le pachyderme. Virer la    grisaille qui encrassait mes enthousiasmes. Et ensuite, m’est venue l’idée d’écrire ce livre. 

Alors voilà ! Je vais t’offrir des phrases inoubliables. Des répliques de la vie courante que j’ai entendues ou qu’on m’a rapportées. Inédites. Des fulgurances à rendre jaloux tous les dialoguistes du monde. Leur brièveté en dit souvent bien plus long qu’un discours ou qu’un traité philosophique. Elles sont le reflet de ce que l’âme humaine a de futile ou de grave. 

L’humour, la mort, la vie, la dérision, la maladie, l’espoir, le dépit, l’amour. Un miroir de nous. » Des recoins les plus sombres aux palais les plus lumineux, Patrick Sébastien y a glané toutes ces saillies. Amusantes, égrillardes, désespérées, profondes, stupides ou lucides, elles ont renforcé son « humanisme chronique ».  

Des mots justes, des mots doux, des mots d’amour, des mots indémodables, des bons mots qu’on note dans son bloc note pour pouvoir les ressortir dans la vie de tous les jours.  

Mots clés:
  • Livres