Replay du jeudi 8 avril 2021

La galerie d’art Malumaca de Nîmes

- Mis à jour le

Nous redécouvrons la ville de Nîmes, ses quartiers, sa garrigue, ses commerces, ses habitants. C’est le cœur de la ville qui bat

La Galerie Malumaca de Jean-Pierre Hébard à Nîmes
La Galerie Malumaca de Jean-Pierre Hébard à Nîmes © Radio France - Servane Estarellas
Les Quais de La Fontaine à Nîmes
Les Quais de La Fontaine à Nîmes © Radio France - Servane Estarellas

Nous sommes immergés dans un écrin de beauté le long du Canal de La Fontaine à Nîmes.

Des soins du corps et de l'âme y sont prodigués, la ville est mise en scène avec son éclairage, une architecture élégante, des sculptures et une quiétude qui devient le luxe de ceux qui savent l'apprécier. 

Karine et Sandrine , riveraines (reines) des Quais de La Fontaine à Nîmes
Karine et Sandrine , riveraines (reines) des Quais de La Fontaine à Nîmes © Radio France - Servane Estarellas

Les riverains, comme Karine et Sandrine sont enchantées, et elles nous le disent.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La boutique laboratoire des petits pâtés nîmois de Frédéric Buisson sont la fierté de l'identité nîmoise

Petits Pâtés Nîmois de Frédéric Buisson
Petits Pâtés Nîmois de Frédéric Buisson © Radio France - Servane Estarellas

Et l'art s'est aussi installé dans ce lieu splendide avec La Galerie Malumaca de Jean-Pierre Hébard qui évolue dans la couleur joyeuse et ressourçante du midi

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix
La Galerie Malumaca de Jean-Pierre Hébard
La Galerie Malumaca de Jean-Pierre Hébard © Radio France - Servane Estarellas
Mots clés: