Des Hommes et des Chevaux

Des hommes et des chevaux - Episode 06 - Andy Booth

Podcasts :
ANDY BOOTH, Chuchoteur à l'oreille des chevaux Photo : La nouvelle république

Dresseur patient et « éthologue » doué, il a réussi à amadouer un demi-zèbre demi-cheval : le zhorse.

En voulant créer à son tour de nouvelles variétés animales, l’homme s’est sans doute pris un peu pour Dieu lui-même. Ses tentatives ont parfois abouti à d’indiscutables réussites : lorsque, par exemple, accouplant un âne (ou un baudet) à une jument, cela a produit le mulet (ou la mule), merveilleux animal qui réunit en lui toutes les qualités des deux espèces dont il est issu.

À l’inverse, lorsqu’on accouple un cheval à une ânesse, cela donne un bardot, animal qui, sans vouloir faire de peine à notre Brigitte nationale, accumule en lui tous les défauts de ses parents asiniens et équins.

D’autres essais ont eu lieu : au XVIIIème siècle, un hippiatre allemand, George Simon Winter, a procédé à des mariages insolites (jument et taureau, par exemple) qu’il expose dans un Traité nouveau pour faire race de chevaux (paru en 1672).

À la fin du XIXème siècle, des zootechniciens belges, espérant obtenir un animal mieux adapté que le cheval au climat tropical de leurs colonies d’Afrique centrale, ont essayé le métissage entre zèbres et juments : ainsi naquirent les premiers zébrules et les premiers zébrânes (père zèbre et mère ânesse).

Reprise aux États-Unis, l’idée y connaît aujourd’hui un certain succès : on y compte plus de trois cents spécimens de cet hybride, rebaptisé zhorse. Le plus célèbre d’entre eux s’appelle Stormy, une jolie femelle, née des amours entre un zèbre et une jument quater-horse. Arrivée à moitié sauvage en France en 1999 (elle avait deux ans), elle a été confiée au dresseur « éthologue » Andy Booth qui, à force de science et de patience, a su non seulement l’amadouer mais lui apprendre des airs de haute-école.