Toutes les émissions

Destination France

Chaque samedi à partir de 13h

-

L’ariège

Diffusion du samedi 2 juin 2018 Durée : 29min

Tout le monde devrait y trouver son bonheur

*

Chaque samedi une heure pour faire escale dans une région de France aux côtés de Géraldine Mayr et Loic Ballet.

Ils vous proposent des visites de lieux incontournables, des rencontres avec des personnalités, mais aussi des découvertes de spécialités locales et plein de bonnes adresses.

*

Créé en 2009, le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoise est connu pour sa richesse et sa diversité patrimoniale avec ses grottes préhistoriques, ses châteaux cathares, ses églises romanes fortifiée !

La variété de faune et de flore y est exceptionnelle et la transhumance des moutons, des vaches et mêmes des chevaux de Mérens est encore active. Des troupeaux qui parfois croisent un peloton de cyclistes avec ses cols mythiques du Tour de France ! 

Étendu sur 141 communes des Pyrénées Ariégeoises, ce Parc est le gardien de la faune, la flore, mais aussi des savoir-faire locaux. 

  - Aucun(e)
-

Une Tomme qui vit une véritable révolution. Elle a une identité forte qui bénéficie d’une Indication Géographique Protégée.

Malheureusement, il y a des années de ça, les principaux opérateurs industriels se sont regroupés au sein de l’Association des Fromagers Pyrénéens et ont obtenus une Indication Géographique Protégée avec un cahier des charges très industriel, donnant naissance à une Tomme au lait de vache exclusivement et en plus pasteurisé. Le problème c’est que  cette IGP : exclue les petits producteurs fermiers et tous ceux qui la produisent avec d’autres laits (moutons, chèvres… ).  

Donc, le but de cette mobilisation est de réécrire le cahier des charge pour une tomme des Pyrénées moins intensive et aux laits crus !

Et puis vous savez, derrière la réécriture de cette IGP, il y a des fermiers qui contribuent à maintenir une activité économique dans une zone lourdement touchée par la crise industrielle…

► Pour en parler : Eric Wyon éleveur de chèvres et Laure Letard du Parc naturel Régional des Pyrénées…

► En savoir + : le site internet de la chevrerie de mondely 

*

  - Aucun(e)
-

Soueix-Rogalle, la capitale mondiale des colporteurs… Mais un colporteur c’est quoi ?

Le mot vient du verbe « coltiner », c’est-à-dire « porter un fardeau sur le cou ou l’épaule ». Pour cela il faut se protéger en utilisant un « coltin ». Bref, « le colporteur »  c’est celui qui « se coltine » de porter la marchandise de porte en porte pour la vendre.

Durant des siècles, le colportage était une activité très prisée des petits paysans qui cherchaient une activité permettant un complément de ressource pour la saison d’hiver. 

Les colporteurs étaient très attendus dans les villages : ils apportaient les nouvelles du monde, les nouveautés, la mode, la modernité… Alors, au départ ils sont partis en France, puis en Espagne, puis d’autre encore plus loin…  Si bien que les colporteurs ariégeois vont en quelques décennies, parcourir le monde entier !

A Soueix-Rogalle, la Maison Souquet, une boutique unique en France, ravitaillait tous ses colporteurs à distance et le tout sans internet qu’ils soient en Amérique du sud, en Algérie ou dans le nord de la France. La famille Souquet est vite devenue le ravitailleur officiel des colporteurs!

Et Aujourd’hui ce magasin se visite !

► En savoir + : le site internet de la boutique du colporteur

*

  - Aucun(e)
-

Et si cet été, on tentait des vacances originales ? Que diriez-vous d’être nourri et blanchi gratuitement lors de votre prochain voyage ? C’est possible, je vous propose des vacances de Wwoofeur ! 

Une solution pour passer des vacances pas chères, voir-même gratuites… mais attention il faudra mettre la tout la main à la pâte.

Dans l’Ariège, ils sont 46 à accueillir des wwoofers… Le concept de « wwoofing » naît en Angleterre en 1971 sous forme d'un réseau de fermes écologiques accueillant des visiteurs. 

L'agriculteur offre le gîte et le couvert au « wwoofeur », qui en contrepartie participe à la vie et aux travaux de la ferme… Le mot « wwoofing » vient de l'expression “World Wide Opportunities on Organic Farms” ou encore « Working week-ends on organic farms". En français : week-ends de travail dans des fermes biologiques. 

Ce type d'échange est aujourd'hui pratiqué dans plus de 100 pays

En France l’association WWOOF France proposent plus de 1200 fermes biologiques dans son réseau… 

► Pour en parler : Anne Larive qui ouvre ses portes aux wwoofers depuis près de 20ans

► En savoir + : le site internet de l’association WWOOF France

*

  - Aucun(e)
-

Situé à Saint-Lizier, il est possible d’y dormir, de passer nuit insolite dans un terrier…. 

Le Parc du « Pays des Traces » est un site spécialisé dans l’ichnologie (la science des traces animales), et quoi de mieux pour se rapprocher du monde animal, que de vivre le temps d’une nuit dans un terrier !

Bien sûr il s’agit d’un terrier construit artificiellement. Il est légèrement plus grand pour que vous puissiez y rentrer mais le résultat est bleuffant ! Un Plafond arrondi tout en terre, une pierre en guise de porte et un tronc comme oreiller…  

► Pour en parler : Nicolas, directeur de Parc du « Pays des traces »

► En savoir + : le site internet du Parc du « Pays des traces »