Toutes les émissions

Destination

Du lundi au vendredi à 7h25 et 8h40 - Le dimanche à 10h30

Isabelle Baylet a commencé à remplir son four avec des assiettes émaillées et peintes
Isabelle Baylet a commencé à remplir son four avec des assiettes émaillées et peintes © Radio France - Nolwenn Quioc

La fabrication de la faïence de Martres Tolosane : zou, au four !

Diffusion du jeudi 2 novembre 2017 Durée : 2min

Notre promenade dans le monde de la faïence de Martres-Tolosane continue dans l'atelier d'Isabelle Baylet, Au Vieux Martres. Après l'émaillage et la peinture des pièces vient le temps de la cuisson au grand feu.

Si les outils ont évolué depuis le 18ème siècle, le principe de la cuisson de la faïence de Martres-Tolosane reste le même : c'est la cuisson au grand feu, à plus de 900 degrés. Mais aujourd'hui; les fours à bois ont laissé place à l'électricité. Le four est tapissé de briques réfractaires, qui permettent de répartir la chaleur uniformément, et de résistances électriques.

Au fond de l'atelier, le four électrique permet de cuire les pièces de faïence - Radio France
Au fond de l'atelier, le four électrique permet de cuire les pièces de faïence © Radio France - Nolwenn Quioc

"Pour cuire les pièces, j'attends d'avoir un plein four, détaille Isabelle Baylet. Je le lance le soir à 18h30, avant de partir, et les pièces cuisent plutôt rapidement. Mais ce qui prend du temps, c'est d'attendre que la chaleur diminue pour sortir la faïence en évitant de faire un choc thermique. En général les pièces passent près de deux jours dans le four !"

Eviter à tout prix de coller les pièces

Pour pouvoir bien remplir le four, les faïencières utilisent des "gazettes", des sortes de présentoirs qui permettent d'empiler les pièces sans les coller les unes aux autres. Car si elles se collent, c'est fichu ! il n'y a plus rien à faire.

Les assiettes sont empilées sur des "gazettes" pour éviter qu'elles ne se collent lors de la cuisson - Radio France
Les assiettes sont empilées sur des "gazettes" pour éviter qu'elles ne se collent lors de la cuisson © Radio France - Nolwenn Quioc

"Parfois on a des surprises en ouvrant le four, des pièces cassées, ou collées, c'est un métier très minutieux" philosophe Isabelle Baylet.

En sortant du four, les pièces sont désormais brillantes, et prêtes à être emballées pour les expéditions et les commandes, ou présentées en magasin.

La boutique Au Vieux Martres rassemble des créations d'Isabelle Baylet et celles d'autres artisans - Radio France
La boutique Au Vieux Martres rassemble des créations d'Isabelle Baylet et celles d'autres artisans © Radio France - Nolwenn Quioc