Replay du mardi 2 juin 2020

Jean-Pierre Idieder a adapté son élevage de porcs au fil des ans

Jean-Pierre Idieder s’est lancé dans l’élevage de porcs, au moment où il y avait de la demande, son activité a évolué au fil des années, il s’est adapté et a réalisé des emprunts pour construire de nouveaux bâtiments

Porcelets Duroc, chez Jean-Pierre Idieder à Mendionde
Porcelets Duroc, chez Jean-Pierre Idieder à Mendionde © Radio France - Xexili Foix

Jean-Pierre Idieder a repris la ferme familiale, Uhaldea, à Mendionde, en 1981 : il décide de laisser l'élevage de brebis et de vaches maitières pour développer la production de porcs. Au départ, il élève 450 porcs qu’il engraisse pour la coopérative Lurberri, puis se met à son compte en 1986. Il travaille alors en partenariat avec la laiterie Onetik, et nourrit en partie les porcs avec le petit lait de l’entreprise de Macaye.

En 1989, il se spécialise dans l’élevage de porcelets, avec un cheptel de 180 truies : les petits cochons étaient alors engraissés dès la naissance. Il vend sa production aux particuliers et professionnels, la viande est utilisée fraîche ou déclinée en charcuterie.

Passionné par son métier, Jean-Pierre Idieder transforme quelques cochons en charcuterie pour sa consommation personnelle : en 2018, il a reçu le prix du meilleur jambon fermier à la Foire au Jambon de Bayonne.