La vie en Bleu : cuisine

On egin : un chef, un producteur

Euskal Xingarrak
Euskal Xingarrak © Radio France - Xexili Foix

Les jambons produits aux Aldudes sont dégustés ici et ailleurs

Diffusion du vendredi 12 avril 2019 Durée : 3min

Le séchoir des Aldudes existe depuis 2000, il a été agrandi deux fois, et peut traiter et accueillir aujourd’hui 45 000 jambons, qui restent à sécher entre 15 et 20 mois.

Ce sont des jambons d’exception, destinés à la vente au Pays Basque mais aussi à l’étranger.

Pierre Oteiza - Radio France
Pierre Oteiza © Radio France - Xexili Foix

Cependant pour Pierre Oteiza, les salaisonniers ont un grand travail à faire auprès des restaurateurs locaux, pour que le jambon des Aldudes, de Bayonne ou Kintoa soit servi sur les tables du Pays Basque.

Pierre Oteiza saltegia Alduden - Radio France
Pierre Oteiza saltegia Alduden © Radio France - Xexili Foix

Le Séchoir des Aldudes propose une traçabilité irréprochable et est agréé pour l’exportation au Japon, Singapour ou au Canada.

Les 5 créateurs de ce séchoir, tous charcutiers, Didier Arrieta et Michel Curutchet de Saint Jean de Luz, Pierre Accoceberry d’Espelette, José Arruabarrena d’Hendaye et Pierre Oteiza, participent aussi à des foires et des salons pour faire connaître ces jambons, ils sont présents chaque à la foire au Jambon de Bayonne, le week end de Pâques.

Le séchoir propose des visites aux professionnels, afin qu’ils réalisent de visu le travail effectué sur place.

Des visites sont proposées au public lors de la fête de la Vallée des Aldudes, tous les deux ans en octobre.