La vie en Bleu : cuisine

On egin : un chef, un producteur

Peio Iriquin
Peio Iriquin © Radio France - Xexili Foix

Peio Iriquin vend ses cerises d'Itxassou fraîches ou les transforme en confitures

Diffusion du vendredi 17 mai 2019 Durée : 3min

Peio Iriquin est un jeune agriculteur d’Itxassou, il élève des porcs Kintoa, des vaches et des brebis, mais sur ses terres il a aussi une centaine de cerisiers.

C’est une culture traditionnelle, avec 3 variétés principales : Peloa, la première à mûrir, se mange fraiche ou en confiture, elle est assez noire, Xapata est une cerise rouge qui se déguste fraiche, et Beltxa, la cerise noire qu’on transforme en confiture.

Itsasuko gereziondoak - Cerisiers d'Itxassou - Radio France
Itsasuko gereziondoak - Cerisiers d'Itxassou © Radio France - Xexili Foix

Pour faciliter le travail des producteurs, l’association Xapata peut compter sur une machine mise à disposition de tous, un dénoyauteur, acheté par la CUMA, coopérative d'utilisation de machines agricoles.

L'association Xapata travaille son dossier de demande d'appellation pour la Cerise d'Itxassou auprès de l'INAO, Institut National d'Origine et de Qualité.

Peio Iriquin vend une partie de sa production de cerises fraîches lors de la Fête à la Cerise, cette année, ce sera le dimanche 2 juin.

Il vend ses confitures en magasins de producteurs, chez des producteurs de fromage de brebis, ou directement à la ferme Etcheberria, quartier Olhasur, à Itxassou. 

Itsasuko Gereziak, erreximentan eta kikeran - Cerises d'Itxassou en confiture et en décoration de tasse - Radio France
Itsasuko Gereziak, erreximentan eta kikeran - Cerises d'Itxassou en confiture et en décoration de tasse © Radio France - Xexili Foix