Replay du dimanche 18 juillet 2021

Balade à Sedan

- Mis à jour le

Tout l'été, suivez Grégory Duchatel et Annelaure Labalette à la découverte du patrimoine de la champagne et des Ardennes. A l'aide de Mélanie L'Hénoret, animatrice du Patrimoine, ils partent à la recherche de lieux insolites, méconnus et incontournables, en répondant à des énigmes.

Les lettres de la ville de Sedan
Les lettres de la ville de Sedan © Radio France - Grégory Duchatel

Pour cette troisième étape estivale, Annelaure et Grégory sont à Sedan, dans les Ardennes.

Le château-fort de Sedan
Le château-fort de Sedan © Radio France - Alexandre Blanc

1ère énigme : « Construit à partir de 1424, je comporte 4 bastions défensifs érigés au 16ème siècle. Je suis très bien entouré grâce à mes mûrs surmontés de courtines. Avec mes 35.000 m2, je suis considéré comme l'un des plus grand d'Europe. »

Le château fort
Le château fort © Radio France - Grégory Duchatel

Le château fort de Sedan est composé de 4 bastions, 4 tours, le Bastion du Gouverneur, le bastion Fourchu, le bastion des Dames et le bastion du Roi. Il est entouré par des murailles entre chaque bastion, les fameuses courtines. Le château possède 7 étages et des murs de plus de 7m de large. Avec 35.000m2, il est parfois qualifié de plus grande forteresse d'origine médiévale d'Europe. Dans la cour, on retrouve le blason de Turenne. Tout comme Sedan, Turenne a longtemps été une vicomté indépendante du royaume de France. En 1738, Turenne est vendue à Louis XV pour rembourser les dettes de jeu du dernier des vicomtes de la famille La Tour d’Auvergne, Charles-Godefroy.  Henri de La Tour d’Auvergne, alors vicomte de Turenne, devient prince de Sedan et duc de Bouillon en 1591 de par son mariage avec Charlotte de La Marck.

2ème énigme : « Bâtiment construit en 1629. Dans ma cour intérieure pavée,19 têtes vous observent. Au cours de ma vie, j'ai été une académie militaire puis une manufacture de draps. »

Maison du gros chien
Maison du gros chien © Radio France - Maison du gros chien Charleville-Sedan

Monument historique classé depuis 1978. La Manufacture des Gros-Chiens, aujourd'hui maison dite du Gros Chien, est érigée en 1629 par Henri de Lambermont (maître de forges), sur une ancienne académie militaire. Denis Rousseau en fit l'acquisition en 1688 et la revisita en manufacture de draps. La maison du gros chien est un des premiers concurrent du Dijonval. 19 mascarons, des têtes et des visages sont sculptés sur la façade .

3ème énigme : « Je suis construite en 1562, après l'union du Prince de Sedan et de son épouse Charlotte de La Marck. 90 ans plus tard, je suis en partie détruite et reconstruite à une religion près,  mais ma fonction reste la même. »

Eglise St Charles de Sedan
Eglise St Charles de Sedan © Radio France - Sedan Charleville Tourisme

Temple protestant de la fin du 16e siècle remanié et converti en église paroissiale à la fin du 17e siècle.  A la Révocation de l’édit de Nantes, en 1685, un arrêt du Conseil d’Etat, donne le temple protestant aux catholiques, qui le transforment en église sous la direction de Robert de Cotte. En l’honneur de Charles-Maurice Le Tellier, archevêque de Reims, on donne à l’église le nom de Charles Borromée. Son architecture austère est un mélange de caractère protestant et d’expression monumentale des églises classiques. Son mobilier, autels dans les chapelles et boiseries du chœur, est remarquable. Louis XIV finança le retable de l’autel à colonnes ioniques.

4ème énigme : « Bâtiment monumental en forme de U, je suis le signe du passé industriel de la ville de Sedan. Chez moi, on peut dire que l'on est dans de beaux draps »

Manufacture Dijonval à Sedan
Manufacture Dijonval à Sedan © Radio France - Grégory Duchatel

La Manufacture royale du Dijonval est le premier centre de fabrication de draps fins "procédé façon de Hollande". Le Dijonval fut pendant plus de 300 ans un lieu de travail industriel où se succédèrent des milliers d'hommes et de femmes qui ont fait la grandeur et la renommée du textile sedanais. Les bâtiments subsistants encore aujourd'hui, qui évoquent plus un palais qu'une usine, sont un superbe exemple de l'architecture du XVIIIe siècle. Seules la façade et la cour intérieure peuvent être visibles.