En quête d'emploi - C.Hautefeuille

Le lundi à 7h40

Une agence Pôle Emploi
Une agence Pôle Emploi © Radio France - Léa Guedj

Dans l'Hérault, 25% des inscrits à Pôle emploi sont des séniors

Diffusion du lundi 6 janvier 2020 Durée : 2min

Dans l’Hérault, plus de 33.000 personnes âgées de 50 ans et plus sont inscrites à Pôle emploi. Les séniors représentent ainsi 25% des inscrits dans le département. Et la tendance est plutôt à la hausse : leur nombre a augmenté de 2,5% sur un an. L’autre donnée inquiétante est la part des séniors dans la catégorie chômeurs de longue durée. 66% d’entre eux sont au chômage depuis plus d’un an. et près de la moitié sont en très longue durée. Cela signifie qu’ils sont inscrits à Pôle emploi depuis plus de deux ans.

Ces chiffres concernent notre département. La tendance est-elle la même partout en France ?

Oui, c’est une tendance de fond. Aujourd’hui, en France, plus de 900.000 personnes âgées de plus de 50 ans sont inscrites à Pôle emploi en catégorie A. Un chiffre qui a plus que doublé en 10 ans ! Si on ajoute les catégories B et C (des personnes en activité réduite) on dénombre plus d'un million de séniors à Pôle emploi. Et -comme dans l’Hérault- ils subissent de plein fouet le chômage de longue durée. La Cour des Comptes l’a souligné dans un référé en octobre 2019 : "_le taux de chômeurs de longue durée est passé chez les séniors de 59 % à 63 %".  _La Cour des comptes s’inquiète d’ailleurs d’un « risque croissant de trappe à pauvreté » pour les plus de 60 ans. Ils sont en effet de plus en plus nombreux à bénéficier d’allocations et de minima sociaux. 

Comment expliquer cette augmentation des séniors au chômage ?

Dans ses publications, Pôle emploi est formel : « L'allongement de l'âge légal de départ à la retraite » est la première explication. La seconde, c’est que depuis 2012, les plus de 57 ans ne sont plus dispensés de rechercher un emploi. Et pourtant, retrouver un emploi quand on a plus de 50 ans est réellement difficile.

Le taux mensuel moyen de reprise d’emploi est deux fois moins élevé chez les 50 ans et plus que chez les moins de 25 ans.