En quête d'emploi - C.Hautefeuille

Le lundi à 7h40

Une agence Pôle Emploi
Une agence Pôle Emploi © Radio France - Léa Guedj

En Occitanie, 58% des retours à l'emploi ne sont ni stables, ni durables

Diffusion du lundi 3 février 2020 Durée : 2min

Selon les chiffres parus le 27 janvier 2020, le nombre d’inscrits à Pôle emploi est en baisse au niveau national mais aussi dans le département de l'Hérault : -2% toutes catégories confondues sur un an et même -3% pour les personnes sans aucune activité (la fameuse catégorie A). 

Pour une fois, les membres du gouvernement ont largement commenté et salué ces chiffres. Pourtant, depuis 2017, la ministre du Travail avait fait le choix de se focaliser uniquement sur le taux de chômage, comme le précise cet article des Echos. Taux de chômage et chiffres de Pôle emploi étant des indicateurs différents, comme nous l'avions déjà expliqué dans une précédente chronique (à lire ici).  

Mais cette fois - et c'est compréhensible- les "bons chiffres" de janvier ont donc été abondamment commentés. "162.000 personnes ont retrouvé un emploi ! " s'est ainsi félicitée Muriel Pénicaud

Mais de quels types d'emplois parle t-on exactement ? Quand on retourne vers l’emploi aujourd’hui, est-ce que c’est durable ? Est-ce que c’est stable ?

Dans la région Occitanie (aucune donnée précise n'étant disponible pour l'Hérault) force est de constater que les jobs durables...ne sont pas vraiment majoritaires !

Au 3e trimestre 2019 (les chiffres à disposition pour le moment), les CDI ou CDD de plus de 6 mois ne représentaient qu’un peu plus du tiers (33%) des retours à l’emploi. Un autre tiers (29%) concentrait des CDD de 1 à 6 mois. Enfin, 29 % des retours à l'emploi étaient des passages en catégorie C. Cela signifie que les personnes concernées restent inscrites à Pôle emploi mais basculent dans la catégorie activité réduite de plus de 78h par mois.

Faisons l'addition : les CDD de moins de 6 mois + l’activité réduite = 58% de retours à l’emploi pas franchement stables ni durables. Certes, c’est du travail mais ce n’est pas Byzance. Pire, depuis le 1er novembre et l'entrée en vigueur de la réforme de l'assurance chômage, il faut avoir travaillé au moins 6 mois pour ouvrir des droits.

58% des retours à l'emploi ne sont ni stables ni durables - Aucun(e)
58% des retours à l'emploi ne sont ni stables ni durables - Source : Pôle emploi Occitanie

D'où viennent ces données ?

Elles proviennent d'une publication de Pôle emploi Occitanie qui a analysé les retours à l’emploi sur l’ensemble de la région. Pour avoir des données précises, Pôle emploi croise ses propres infos sur les reprises d’emploi déclarées avec celles de la caisse nationale des Ursaff qui enregistre toutes les déclarations préalables à l’embauche.

Comme évoqué plus haut, nous n'avons pas de détail pour notre département de l'Hérault. On y apprend simplement que le taux de retour à l’emploi (7,8%) est quasiment le même que le taux régional (8%).