En quête d'emploi - C.Hautefeuille

Le lundi à 7h40

Une agence Pôle Emploi.
Une agence Pôle Emploi. © Radio France - Léa Guedj

Chômage à Montpellier : le vrai du faux

Diffusion du lundi 2 mars 2020 Durée : 2min

Le chômage à Montpellier est l'un des thèmes de la campagne des municipales. Plusieurs chiffres sont avancés par différents candidats et méritent d'être expliqués et contextualisés.

« Nous avons fait baisser de deux points le chômage à Montpellier. » Philippe Saurel, maire sortant et candidat à sa réélection, l'affirme : depuis son élection, le taux de chômage a diminué. Il était de 13,6% au 3ème trimestre 2014 (au début de son mandat) contre 11,3% au 3ème trimestre 2019. 

Si les chiffres sont corrects (et la baisse avérée) ils manquent cruellement de précision. Ce taux de chômage avancé par l'édile et ses soutiens n’est pas celui de la ville de Montpellier mais celui de la zone d’emploi de Montpellier. Une zone qui compte au total 122 communes, dont certaines situées dans le Gard ! Cela n’a donc absolument rien à voir avec la seule ville de Montpellier. Une zone d’emploi, selon la définition de l'Insee est un découpage qui "se fonde sur les flux de déplacement domicile-travail des actifs ". En clair, c'est une zone géographique d'étude de l'institut national de la statistique. 

la zone d'emploi de Montpellier compte 122 communes, dont certaines situées dans le Gard
la zone d'emploi de Montpellier compte 122 communes, dont certaines situées dans le Gard - source : Insee

Qui d’autre avance des chiffres sur le chômage à Montpellier ?

La candidat Mohed Altrad qui répète depuis des mois que le taux de chômage culmine à 21,5% à Montpellier. Evidemment, si on compare avec le taux national (8,1%) il y a de quoi frémir ! Sauf que...ces chiffres ne peuvent pas être comparés. Le taux avancé par le camp Altrad est celui du taux de chômage au sens du recensement de 2016. Il est un peu daté et surtout, ce n'est pas le taux de chômage au sens du BIT (bureau international du travail) qui est l'indicateur habituellement cité en référence. La méthode de mesure n’est pas du tout la même et le chiffre au sens du recensement est mécaniquement plus élevé, selon l'Insee. Il n'existe par ailleurs aucune mesure pour le taux de chômage au sens du BIT pour la ville de Montpellier. 

21,5% de chômage à Montpellier au sens du recensement, pas au sens du BIT
21,5% de chômage à Montpellier au sens du recensement, pas au sens du BIT - source : Insee

A t-on des chiffres récents et fiables pour la ville de Montpellier ?

Ceux de Pôle emploi qui mesurent le nombre d’inscrits en tant que demandeurs d’emploi. Bizarrement, aucun candidat n’en parle et pourtant, on a des chiffres actualisés tous les mois ET pour la ville de Montpellier ! En décembre 2019 : 41.696 personnes étaient inscrites à Pôle emploi à Montpellier, toutes catégories confondues. 

Un chiffre en hausse de plus de 7% par rapport à 2014. Pire, si on ne prend en compte que les catégories de A à C (des personnes sans activité ou en activité réduite) on a une hausse de plus de 10%. Près de la moitié sont des femmes, 20% sont des séniors et 45% des chômeurs de longue durée. Enfin, à propos des offres d’emploi : à Montpellier, un peu moins de la moitié (47%) sont des CDI. Le tiers sont des CDD de moins de 6 mois.

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi à Montpellier, fin décembre 2019
Le nombre d'inscrits à Pôle emploi à Montpellier, fin décembre 2019 - Source : Pôle emploi