Toutes les émissions

Entre nous, ce qu'il faut retenir

Le stretching postural
Le stretching postural © Radio France - Erika Vachon

Le stretching postural

Diffusion du mardi 12 mars 2019 Durée : 30min

Rééquilibrer le corps, dénouer les tensions musculaires et tonifier en profondeur, ce sont les bienfaits du stretching postural, à mi-chemin entre le Pilates et le yoga. Le stretching postural est une méthode douce encore peu connue. Isabelle Corboz, enseignante nous explique en quoi ça consiste.

Maux de dos, problèmes articulaires, stress, Le stretching postural est une méthode anti-stress qui nous procure du bien-être en corrigeant les mauvaises positions au quotidien qui abaissent les épaules, enroulent le dos et verrouillent le diaphragme. Grâce aux étirements, la colonne vertébrale est allongée et la cage thoracique dégagée. Le buste se redresse, les crispations et les douleurs disparaissent. 

Très complète, cette discipline allie tonification, étirements et relâchement musculaire pour une sensation immédiate de bien-être. 

Qui a inventé cette technique ?

On doit cette forme de gymnastique à Jean-Pierre Moreau, kinésithérapeute français à l'Institut National des Sports et entraîneur d'athlètes de haut niveau. Au début des années 1960, il met au point une méthode de travail corporel en postures à l'origine du stretching postural. Aujourd'hui marque déposée, sa méthode perdure grâce à l'association du même nom dédiée à la recherche, au développement ainsi qu'à l'enseignement de cette technique. Elle est dirigée par sa fille, Laurence Moreau. 

Quel est le principe ?

à partir d'une posture, on crée un étirement qui engage des muscles profonds, les muscles posturaux, principalement ceux du dos. Ceux-ci sont en permanence sollicités pour stabiliser la colonne vertébrale lorsque l'on bouge. On améliore ainsi sa posture et on retrouve une mobilité articulaire. Le corps est plus souple et tous les muscles sont tonifiés en profondeur grâce aux exercices de stretching toniques. On tonifie et on affine sa silhouette. 

Comment se déroule un cours ?

Le cours commence par un rituel, un ancrage au sol pour bien mettre en relation les éléments de la posture: tête, épaule, tronc, bassin, pieds. Ensuite, s'alternent des postures toniques et actives avec des postures de stretching lourd, où l'on relâche progressivement le corps sous le poids de la pesanteur.  

Contre le mal de dos, sans contre-indication

Le sentiment de bien-être est immédiat et particulièrement adapté aux personnes souffrant de douleurs lombaires. La difficulté des exercices étant ajustée en fonction des pathologies, il n'y a aucune contre-indication, le cours est même recommandé à ceux qui souffrenr de scoliose, de lombalgie, de cyphose ou de lordose. "La plupart des participants sortent en ayant la sensation de ne plus avoir mal au dos", précise Isabelle.  

Tout en étant collectives, les séances ont une approche strictement individuelle. Chacun travaille dans son propre registre et progresse à son rythme.