Cuisine Émissions

Du lundi au dimanche à 9h55

La poutargue, NOTRE caviar de la Méditerranée avec le Château La Lieue et SquareMaker le french croque-monsieur !

Trio gagnant et souriant ! Julien Vial, Mélanie Masson et Geoffrey Marcadier

On cuisine ensemble du lundi 3 octobre 2016

Par

La poutargue, NOTRE caviar de la Méditerranée avec le Château La Lieue et SquareMaker le french croque-monsieur !

Honneur au plus local des produit locaux....La poutargue, NOTRE caviar de la Méditerranée !

Trio gagnant et souriant !  - Radio France
Trio gagnant et souriant ! © Radio France - Servane Grisot

Nos invités autour de la table ?

  • Le Château La Lieue à Brignoles représenté par le passionné (et passionnant) Julien Vial conseillé par le Cabinet d'Agronomie Provençale.
  • SquareMaker l'enseigne française imaginé spécialiste du croque-monsieur revisité, local, frais et savoureux aux Terrasses du Port. Pourquoi pas à la poutargue ?
  • Nathalie Dimaiolo du savoureux restaurant Le Carmine - Vieux Port qui regarde la Bonne Mère dans les yeux et nous fait fondre avec ses pâtes à la poutargue, au téléphone avec nous également.

Le duo du jour aux côtés de Mélanie Masson ! - Radio France
Le duo du jour aux côtés de Mélanie Masson ! © Radio France - Servane Grisot

La belle histoire du Château La Lieue : une affaire de génération et de passion!

Château La Lieue
AOP Coteaux Varois en Provence Brignoles

C’est le genre d’endroit dont on tombe amoureux au premier regard avec son beau pigeonnier au toit pointu et sa grande bastide aux volets bleus fanés. Ce havre est la propriété de la famille Vial depuis 1876, date à laquelle Batilde Philomène, native de Carcès, veuve d’un soyeux de Lyon tué par une balle perdue dans une rixe à Barcelone, en fait l’acquisition pour assurer l’avenir de son jeune enfant : Louis. Celui-ci le transmet à Jean, passionné de chasse et pilote de rallye émérite, recruté plus d’une fois par Renault pour défendre la réputation de sa 4cv. Au début des années 70, son fils, Jean-Louis, prend la relève. Il a, comme son père, le goût des belles mécaniques. Mais sa vocation, il le sait, c’est la viticulture.

Un quart de siècle passe. Nous sommes en 1997… Jean-Louis Vial et les siens volent vers les USA pour des vacances bien méritées. Pour passer le temps, le propriétaire de La Lieue feuillette un magazine professionnel. Il le parcourt tranquillement jusqu’à tomber sur un article traitant de l’agriculture biologique. Pour le vigneron varois, c’est une révélation. Il travaille déjà beaucoup ses terres pour leur éviter un trop plein de produits. Alors pourquoi ne pas pousser cette démarche plus loin et entamer ainsi sa conversion dès son retour ? Hélas, son enthousiasme n’est pas partagé par sa clientèle. A l’époque, il vend son vin en vrac à des négociants. Or, ces derniers ne voient pas l’intérêt du biologique et renoncent à cette collaboration. Le Domaine de La Lieue n’a plus qu’une échappatoire : prendre son destin en mains en mettant lui-même ses vins en bouteille. En fin pilote, Jean-Louis négocie ce virage avec maestria pour repartir de plus belle.

Pour poursuivre sa marche en avant, Jean-Louis Vial s’assure le soutien d’un fringuant copilote : Julien, son fils, arrive à ses côtés au tout début de ce siècle. Ensemble, ils repensent complètement la cave. Créée en 1906, elle était faite pour de grands volumes, certaines cuves avouant une capacité de 660 hectolitres. « Nous avons tout refait pour pouvoir travailler sur de petits volumes, vinifier en monocépage, se souvient Julien. Nous avons divisé les grandes cuves en béton et acquis des cuves en inox. » Deux d’entre elles servent à vinifier les meilleurs syrahs et mourvèdres avec, curiosité locale, un pigeage au pied. « Chaussés de grandes bottes, nous entrons dans la cuve pour remettre le marc en circulation dans le moût. » C’est pittoresque, rapide, mais surtout très efficace comme en témoigne l’assemblage que ces cuves là viennent nourrir : le rouge Batilde Philomène, la reine des cuvées maisons, un vin intense, au bouquet complexe, fait d’épices, d’arômes de torréfaction et de fruits confits.

- Cabinet d'Agronomie Provençale

Julien Vial - Radio France
Julien Vial © Radio France - Servane Grisot

Square Maker : un concept original et des valeurs de partage pour un croque-monsieur revisité, 100% Français et imaginé chez nous !

Vous connaissez le croque-monsieur ? Évidemment !
SquareMaker propose une solution de restauration rapide, française, de qualité, engagée et branchée, sur le thème du croque-monsieur.

Tout le monde connait et aime ce produit phare de la gastronomie française. Nous revisitons donc le croque-monsieur pour le décliner dans une gamme complète et innovante pouvant plaire au plus grand nombre. En effet, les habitudes culinaires sont très nombreuses et très riches en France.

Nos croque-monsieur sont accompagnés de salades fraîches pour l’aspect équilibré des menus. Pour les plus gourmands, nous proposons des croque-monsieur sucrés à base de brioche. Je sens que cela éveille vos sens! Notre concept store est moderne et facilement reconnaissable avec une mise en scène particulière mettant en avant la cuisson de nos croque-monsieur.

SquareMaker se distingue essentiellement par son offre de produits frais, son style et son savoir-faire frenchies. Son engagement sociétal marque également une forte différenciation dans le secteur de la restauration rapide. Mesdames et messieurs, bonne dégustation!

Les valeurs...

  • La qualité : produits certifiés d’origine et recettes élaborées par un maître restaurateur (Laurent Nowak)
  • Perpétuelle innovation et dynamisme dans une ambiance chic
  • Respect environnemental, activité durable et actions sociétales permanentes
  • Management jeune, participatif et à l’écoute des collaborateurs

Une nouvelle boutique ouvre à Aix ! Allez donc gouter le croque-monsieur !

Partager sur :